bonnes résolutions

Facebooktwitterlinkedinmail

Cet article décrit une des meilleures méthodes qui nous motive réellement à garder nos bonnes résolutions ou changer une habitude.

Si vous voulez arrêter de fumer, perdre quelques kilos, ou commencer toute autre nouvelle résolution, vous découvrirez ici quelques pistes scientifiques à exploiter, toutes extraites du livre de Ian Ayres, «Carrots and Sticks: Unlock the Power of Incentives to Get Things Done».

1. Il est plus facile de changer une habitude en récompensant les bons comportements et en punissant les mauvais.

Mais bien que les principes de récompenses et de punitions permettent tous deux de rester motivé, la punition est bien souvent plus efficace et moins couteuse.

Le principe de la carotte et du bâton n’est pas uniquement efficace pour changer une mauvaise habitude, mais est également fort utile pour nous motiver à planifier des objectifs à long terme en lieu et place d’une gratification immédiate.

Et au plus la punition est sévère, au plus nous sommes hésitants à enfreindre nos bonnes résolutions.

Si une amende de 1?000 € était par exemple prélevée à chaque personne qui fume une cigarette, il est presque certain que la majorité d’entre nous arrêterait de fumer dès demain.

2. La plupart d’entre nous oublient ses objectifs et résolutions une fois confrontés à une tentation.

Le fond du problème est que nous sommes tous programmés à obtenir une gratification dans l’instant présent. Cela fait partie entière de notre nature humaine.

Nous préférons une petite satisfaction immédiate et certaine à une satisfaction plus grande, mais incertaine dans le futur.

Pourquoi?? Parce qu’avoir à attendre pour quelque chose nous fait réfléchir sur l’incertitude que cette chose n’arrivera peut-être jamais.

3. Nous détestons perdre plus que nous aimons gagner.

Pour beaucoup d’entre nous, économiser pour s’assurer une bonne retraite, c’est comme perdre de l’argent ou le voir partir en fumée.

Pour contrer ce comportement naturel, les Américains ont développer un plan pour les retraites appelées le «?Save More Tomorrow?» (économiser plus demain)?; au lieu de demander à chaque Américain de mettre de côté une partie de l’argent qu’il a en banque, le plan encourage à sauvegarder directement à la source l’argent reçu lors d’une augmentation de salaire.

Ce programme connait un grand succès outre-Atlantique, car nous avons plus facilement tendance à épargner l’argent que nous n’avons pas encore en banque puisqu’il n’apparait pas comme une perte immédiate.

4. Notre volonté est limitée, mais nous pouvons l’améliorer par la pratique d’exercices.

Plusieurs études ont montré que nous disposons d’une quantité limitée de volonté dans laquelle nous puisons chaque jour.

Cette capacité à nous maitriser s’affaiblit à chaque fois que nous avons besoin de force mentale pour faire face à une résistance telle que la procrastination, la tentation de fumer ou de manger une tablette de chocolat.

Il est donc essentiel d’épargner la quantité de volonté nécessaire pour les moments où nous en avons le plus besoin.

N’essayez donc pas de changer toutes vos mauvaises habitudes en même temps. Essayer de perdre du poids et arrêter de fumer au même moment n’est pas vraiment une bonne idée. Vous allez tout simplement trop vite épuiser votre volonté.

5. Un simple coup de bâton n’est pas suffisant. Par contre, un coup douloureux vous fera réfléchir à deux fois avant de transgresser vos résolutions.

Ainsi, réprimander un mauvais comportement est la meilleure façon de garantir une motivation à long terme.

Au plus douloureuse est l’amende au plus efficace est la punition. Vous devez rendre la punition psychologique tellement douloureuse que vous ne considérerez même pas un instant à transgresser votre résolution.

Mais la punition n’est pas tout. Pour être efficace, elle doit être couplée avec une amende qui doit vous indigner.

Si vous apprenez par exemple que votre amende pour vous être garé à un endroit interdit sera versée à l’église de scientologie, ou à toute autre cause que vous ne défendez pas, il y’a de grandes chances que cela renforcera votre motivation à prendre quelque minutes de plus pour chercher une autre place où vous garer.

Il est quasiment impossible de changer une mauvaise habitude avec une petite punition.

Par exemple, la taxe sur les cigarettes a peu d’effet sur les fumeurs, car le cout additionnel pour chaque paquet est trop insignifiant pour nous convaincre d’arrêter de fumer. La tentation de fumer reste plus forte que la punition.

Une meilleure alternative serait de prévoir une punition bien plus importante qui dissuaderait les fumeurs.

6. Nous avons également besoin d’outils pour surmonter notre dépendance à l’instant présent.

Une façon d’y arriver est de conclure un accord avec soi même?; le contrat d’engagement.

Mais comment rédiger efficacement un contrat d’engagement??

Il faut savoir qu’une punition sévère et une exposition publique sont les deux choses qui vous feront garder vos résolutions.

Un contrat d’engagement doit donc également inclure un degré d’exposition publique. Car ce que nos amis et collègues pensent de nous détermine notre comportement.

Nous sommes très sensibles à la pression sociale et réagissent de manière à nous protéger du ridicule.

Trouver une autorité impartiale, une personne de confiance est un autre élément important pour établir un contrat d’engagement efficace.

Le succès de tout contrat dépend d’une autorité fiable qui peut garantir l’application des amendes convenues. Sans autorité de contrôle, la punition peut être facilement évitée.

Ne choisissez pas simplement un ami pour faire figure d’autorité, car il pourrait être trop laxiste et vous laisser glisser vers vos mauvaises habitudes. Mais ne cherchez pas non plus un ennemi pour ce travail.

Il est important d’être confiant dans le fait que cette autorité sera équitable et vous aidera à atteindre vos objectifs.

7. Les résolutions et changements d’habitues sont possibles uniquement par des objectifs réalistes et des contrats d’engagement à long terme.

Déterminez des objectifs réalistes pour obtenir un changement durable.

Mais avoir des objectifs réalistes n’est pas tout. Il vous faut également un contrat d’engagement à long terme.

Par exemple, un contrat d’engagement rédigé dans le but de perdre du poids est généralement basé sur la perte d’un certain nombre de kilos dans le temps. C’est pour cette raison qu’un contrat d’engagement supplémentaire doit être rédigé pour s’assurer de ne pas reprendre du poids.

Un tel contrat doit impliquer des clauses telles qu’un engagement journalier à contrôler le poids, une punition pour dépasser un certain poids, et une zone de poids dans laquelle il est autorisé de naturellement pouvoir fluctuer.

C’est uniquement grâce à des contrats d’engagement à long terme comme celui-ci que vous pourrez atteindre vos objectifs et vous y tenir.

Synthèse finale.

Nous sommes esclaves de l’instant présent et négligeons souvent les bénéfices à long terme en faveur d’une gratification immédiate.

Heureusement pour nous, il existe un moyen de surpasser cette tendance naturelle par le principe de la carotte et du bâton, ou récompense et punition.

Faites l’expérience et rédigez un contrat avec vous même. Demandez l’aide d’une autorité pour superviser vos progrès et vous assurer de rester sur le bon chemin.

Vous vous assurerez ainsi de plus grandes chances de garder vos bonnes résolutions et de changer vos mauvaises habitudes.

Olivier Charles

Olivier Charles est passionné par l’entrepreneuriat, la finance et le développement personnel. Il est contributeur pour developpementpersonnel.org et le créateur de Motive-Toi.com. Un blog personnel dédié à vous aider à devenir plus efficace, en exploitant au maximum vos possibilités qui mèneront à la réalisation de vos objectifs les plus importants.
Facebooktwitterlinkedinmail