capacite

Facebooktwitterpinterestlinkedin

Je suis Charles du blog OnVousDétend.
Passionné par tout ce qui touche au bien-être et au développement personnel, j’ai récemment terminé ma formation de sophrologue.
Mon blog me permet de partager mon expérience et ma passion.
Merci à Olivier de m’accueillir sur son blog.

Comment prendre conscience de ses capacités ?

Comment faire resurgir des capacités insoupçonnées ?

Comment se découvrir des capacités que l’on pensait inaccessibles ?

Si différentes situations vous mettent en difficultés, car vous ne vous sentez pas capable de les surmonter, alors ce qui va suivre devrait vous intéresser.

Il y a trop de moments où l’on peut se dire qu’on n’est pas capable de telle ou telle chose…

Lorsqu’on quitte sa zone de confort, on se dit trop souvent qu’on n’est pas capable. Et on rebrousse chemin…

C’est dommage quand on repense à toutes ces opportunités qu’on laisse de côté.

Des opportunités qui pouvaient potentiellement vous être bénéfiques.

Se surpasser n’est pas forcément évident. Mais une fois ce cap franchi, on trouve facilement un nouvel équilibre.

Et ça fait un bien fou !

Une nouvelle vision des choses en perspective…

Tout l’objet de cet article est posé. Dans les lignes qui suivent vous allez découvrir comment faire ressurgir des capacités que vous avez.

Vous allez vous découvrir de nouvelles capacités qui jusqu’ici ont été en sommeil.

Vous allez trouver des indications pour faire émerger vos capacités, ce qui changera radicalement votre vision des choses.

N’auriez-vous pas envie de voir ces différents éléments qui peuvent changer votre quotidien ?

Comme :

  • Avoir un regard bienveillant et valorisant sur vos actes, vos choix, et plus largement sur ce que vous êtes
  • Avoir une écoute globale de votre être et agir en fonction de vos valeurs
  • Ne pas avoir de freins sur ce que vous voulez entreprendre
  • Pouvoir surpasser vos peurs

Dans cet article vous allez trouver une manière pour établir une démarche, votre démarche.

Une démarche qui vous permet d’ajuster vos actes avec votre façon d’être, dans le seul but de vous surpasser et acquérir l’épanouissement auquel vous aspirez.

Je ne suis pas capable : pas si sûr !

Avant de pouvoir mettre en place une astuce efficace pour développer ses capacités que vous trouverez plus bas dans l’article, il est important de comprendre certains éléments d’un contexte dans lequel on peut se sentir démuni et incapable de faire…

C’est généralement parce qu’un contexte renvoie à une peur qu’on ne se sent pas capable de faire la chose.

C’est dans ce cadre qu’on se réfère et qu’on retrouve sa sécurité dans une zone de confort, mais qui ne répond pas à toutes nos aspirations.

C’est dans cette zone de confort qu’on trouve cette sensation de maitrise.

Cette sensation de contrôle et de maîtrise vous confère un sentiment de sécurité qui peut nuire à vos actions.

C’est parce que la zone de confort est un système qui a des limites. Et lorsqu’on en reste à cette limite, on peut se sentir incapable, pour passer à autre chose.

C’est ça qui nuit et qui freine l’épanouissement.

Pourtant c’est indispensable d’acquérir un sentiment de sécurité.

Mais c’est plus compliqué d’avancer quand ce sentiment est rattaché à une volonté radicale de contrôle et de maîtrise sur son environnement.

Une amorce d’un travail, une démarche à établir.

Il est important d’amorcer un travail sur soi et d’ouverture, voire d’introspection pour comprendre ces mécanismes.

« On sait ce qu’on perd, mais on ne sait jamais ce qu’on gagne »

C’est vrai que ça peut-être inquiétant, mais vous êtes toujours gagnant.

L’idée c’est que grâce à ce travail, vous pouvez sans cesse élargir votre zone de confort et pouvoir l’ajuster selon vos désirs et vos besoins.

Votre zone de confort ne dépend que de vous, d’où la nécessité de repousser encore et toujours votre curiosité à votre égard.

Ainsi lorsque vous êtes confronté à des moments de transitions (ce qui arrive tôt ou tard), vous pouvez plus facilement mobiliser vos capacités pour passer ces différents caps.

Et repousser les limites de votre zone de confort, pour repousser vos propres limites.

Pour optimiser votre travail de découverte sur vous-même, et donc développer vos capacités, voici différents éléments sur lesquelles vous pouvez vous focaliser :

Avant sachez seulement que la découverte de soi est infinie, même lorsqu’on peut penser qu’on a fait le tour de la question.

  • La création d’un espace d’écoute transparente et bienveillante de l’ensemble de votre existence : c’est s’accorder une pause, c’est s’accorder du bien et de l’énergie dans un moment de votre quotidien au quotidien. C’est laisser venir les phénomènes de la vie en toute transparence et sans interprétation.
  • Prendre conscience de la simplicité de votre existence : concentrez-vous sur votre respiration, ça aide et ça peut être très utile dans de nombreux cas. « J’ai besoin de souffler », une expression qui parle d’elle-même si on en enlève la connotation négative.
  • S’installer dans une démarche pour vivre plus simplement et positivement : tout effort paye un jour ou l’autre, et avoir une intention bienveillante constante stabilise toutes vos démarches dans cette direction.
  • Comprendre que la rigueur est indispensable pour faciliter votre démarche : penser positif c’est un travail de tous les jours. Et ça peut permettre d’acquérir une hygiène de vie.

Conditions d’une stratégie à mettre en place pour stimuler vos capacités :

Désormais vous avez des éléments de compréhension majeurs pour vous conforter dans votre démarche.

C’est le bon moment pour mettre en place une stratégie qui peut décupler radicalement vos capacités.

Il est bon de savoir que nous sommes tous faits à peu prêt de la même manière.

Ceci implique que chacun est doué de capacités. Un peu comme si chacun possédait un stock pré-établi qu’il utilise suivant son parcours de vie.

Comme la plupart des capacités ne sont pas utiles constamment, beaucoup sont sous-jacentes au quotidien. Elles sont au repos.

Aussi à chaque instant vous n’êtes plus le même. Vous vous renouvelez sans cesse à chaque seconde qui passe.

Dans le quotidien cette transformation est souvent imperceptible. Et c’est lorsqu’on atteint sa limite de confort, les forts moments de transition que la perception de changement peut être brutale.

C’est à ce moment qu’il faut mobiliser toutes ses ressources, voire même des capacités qui sont endormies.

Tout le monde a cette base. Dans certains domaines, il y a des personnes qui ont développé plus de capacités sur un certain plan.

On peut imaginer que les sportifs de haut niveau ont développé par nécessité dans leur quotidien une réelle capacité de motivation.

Mais comme pour tout équilibre, ces sportifs doivent faire des concessions sur d’autres capacités, qu’ils pourront tout à fait réveiller lors d’une future transformation existentielle.

Prenons un exemple :

Je dois passer mon examen de conduite. Une nouvelle fois. Les conditions d’examen me stressent un peu, je ne m’en sens pas capable.

C’est le moment pour mobiliser certaines capacités utiles à ce passage.

J’ai l’intention réelle d’obtenir cet examen. Je me dis qu’au vue de tous les dangers publics qui ont obtenus le permis, pourquoi pas moi ?

Après tout je suis tout autant capable qu’un autre pour obtenir le permis. Et je sais sur quoi travailler. Ma concentration, mon attention, mon lâcher-prise pour acquérir une position de détente à la conduite tout en restant vigilant.

La stratégie en question :

Dans un cadre de détente, un espace rien que pour vous, prenez un temps d’écoute.

Vous allez puiser au plus profond de vous les capacités dont vous avez besoin.

Focalisez votre attention sur votre respiration. Très vite, vous ressentez la détente, votre esprit devient lucide. Vous êtes attentif à vos sensations.

À mesure de votre respiration, vous recherchez à atteindre votre conscience, dans les profondeurs de votre biologie. Et vous trouvez votre coffre à trésor. Un coffre que vous ouvrez.

De ce coffre vous laissez émaner la capacité essentielle dont vous avez besoin. Et vous la laissez s’inscrire dans chacune des régions de votre corps à chaque inspiration.

Vous pouvez accompagner ce mouvement par des gestes, des sons. Jusqu’au moment ou cette capacité va rayonner dans votre conscience.

Elle est là et vous pourrez l’utiliser à tout moment. Et dans le mouvement inverse de manence (c’est-à-dire un mouvement contraire à l’émergence de cette capacité), vous la rangez en l’inscrivant au plus profond de votre conscience.

Vous pouvez retourner à l’instant présent en rouvrant les yeux, avec tout le potentiel de cette capacité que vous avez activé.

C’est un exercice qui s’avère efficace avec un peu d’entrainement. C’est super pratique pour passer à l’action.

Charles de OnVousDétend

N’hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés. Cela me permet de savoir si nous créons le contenu qui vous intéresse. Suivez-moi @MotiveToiDotCom si vous avez des questions ou si vous voulez juste recevoir quelques tweets intéressants. Vous pouvez aussi vous inscrire à notre newsletter. Je vous souhaite une agréable visite sur Motive-toi.com. 🙂

Photo droit d’auteur: antoniodiaz / 123RF Banque d’images

Charles

Charles

Je suis Charles du blog OnVousDétend. Passionné par tout ce qui touche au bien-être et au développement personnel, j’ai récemment terminé ma formation de sophrologue. Mon blog me permet de partager mon expérience et ma passion.
Charles

Les derniers articles par Charles (tout voir)

Facebooktwitterpinterestlinkedin