la sympathie

[feather_share]

Qu’est-ce qui fait de vous une personne sympathique?? À quel point êtes-vous considéré comme étant sympathique??

Cet article, extrait du livre de Michelle Tillis Lederman, «The 11 Laws of Likability», introduit les lois de l’appréciation et de la sympathie qui vous aideront à créer des liens puissants avec les autres.

« Un homme ouvert et sympathique n’a de bornes ni dans l’esprit ni dans le coeur. » – Henri-Frédéric Amiel

Bien que la sympathie soit une notion subjective, les caractéristiques fondamentales restent les mêmes à travers le monde. Elles peuvent être décomposées en lois que nous allons développer.

1. Se concentrer pour créer un lien fort.

Contrairement à la croyance populaire qui dit que nous devrions toujours avoir un objectif à l’esprit au début de chaque relation, vous ne devriez pas penser à ce que vous pourriez en retirer.

Concentrez-vous uniquement sur le lien que vous souhaitez créer.

2. Rester soi-même et regarder les autres sans préjugé.

Chacun d’entre nous possède un ensemble d’attitudes, de croyances, d’objectifs et valeurs différents, mais l’authenticité — rester soi-même — reste la même pour tout le monde.

Vous pouvez mesurer votre authenticité dans une situation particulière en contrôlant votre niveau de confort.

Lorsque vous n’êtes pas vous-même, vous vous sentez alors mal à l’aise et rapidement fatigué, simplement parce que vous vous forcez à porter un masque et à agir différemment qu’a votre habitude.

Ce peut être par exemple le cas lorsque vous n’appréciez pas la personne à qui vous parlez.

Apprenez à rester vous même quoique vous puissiez ressentir au sujet de cette personne.

Au lieu de forcer un sourire, essayez de regarder l’autre sans aucun préjugé. Peut-être trouverez-vous en elle quelque chose à apprécier : peut-être a-t-elle des qualités que vous n’avez pas?? Peut-être ressentirez-vous de la compassion pour certaines de ses actions.

« Soyez aimable et sympathique, prenez l’initiative en amitiés, trouvez chez les autres des raisons de les aimer. » – Didier Court

Rappelez-vous que trouver le meilleur dans une situation ou une personne vous amènera toujours à une relation plus productive.

3. Éviter les évènements où vous ne pouvez pas être vous même.

Vous ne pouvez être vous-même que dans les situations que vous choisissez et non pas dans les situations qui vous sont imposées.

En participant uniquement aux évènements que vous voulez, vous pourrez rester vrai avec vous même et éviter ainsi de détériorer votre niveau de sympathie perçu par les autres.

N’hésitez pas également à effectuer de petits ajustements à votre attitude. La réussite c’est de garder une attitude positive en toute circonstance. Essayez de trouver des aspects positifs si vous ne pouvez pas échapper à certains évènements.

4. Rester consistant et confiant avec vous même.

Travaillez à communiquer avec consistance. Utiliser les 3 composantes clés de la communication — les 3 Vs :

  1. Verbal?; les mots que vous utilisez.
  2. Vocal?; le ton de voix que vous choisissez.
  3. Visuelle?; votre langage corporel.

Gardez vos 3 Vs en symbiose afin d’émettre un même message verbal, vocal et visuel.

Et maintenant, comment trouver la confiance dont vous avez besoin pour communiquer efficacement??

Premièrement, vous devez reconnaître que la manière dont vous décrivez quelque chose a un impact direct sur la manière dont vous percevez votre environnement. Voir le bon côté des choses vous aidera à vous débarrasser des pensées négatives et à projeter de la confiance.

Deuxièmement, concentrez-vous sur ce que vous savez faire au lieu de sur ce que vous ne savez pas faire.

5. Être curieux et poser des questions.

Montrez de la curiosité au sujet de la vie de votre interlocuteur.

Posez des questions passe-partout, par exemple son émission télévisée préférée ou son sport favori. Parfois un seul sujet suffit pour alimenter ou relancer une conversation.

Votre réussite à créer un lien dépend également du genre de questions que vous posez. Il existe 2 types simples de questions : les questions ouvertes et les questions d’investigations.

Les questions ouvertes commencent généralement par des mots comme qui, que, quoi, comment. Elles sont excellentes pour initier une conversation.

Si vous voulez garder une continuité dans votre conversation, ne posez que des questions ouvertes.

« L’amitié, la confiance, la sympathie ne peuvent naître entre ceux qui ne se comprennent point. » – Jovette Marchessault

Les questions d’investigations sont un excellent moyen pour approfondir une réponse à une question ouverte que vous avez déjà posée.

Elles se divisent en 3 catégories :

  1. Les questions de clarifications qui commencent par «?Vous voulez dire…??»
  2. Les questions rationnelles comme «?Pourquoi pensez-vous que…???»
  3. Les questions qui commencent par «?Pouvez-vous préciser…??»

6. Bien communiquer commence par bien écouter.

Savez-vous que cultiver une bonne écoute améliore la sympathie??

Il existe 3 niveaux d’écoute : l’écoute interne, l’écoute externe et l’écoute intuitive. Chacune des 3 sert une fonction différente au cours d’une conversation. Elles sont tout importantes, car elles font sentir aux autres qu’ils sont écoutés et compris.

L’écoute interne est la forme la plus simple de l’écoute : vous entendez de votre propre perspective ce que l’autre personne dit, et le relié à votre propre expérience.

Cette forme d’écoute aide à trouver des points communs et à partager des opinions et renforcera la sympathie.

L’écoute externe : quand vous pouvez relier ce que vous entendez à ce que vous savez au sujet de votre interlocuteur. Vous pourrez ainsi découvrir plus des intérêts et perceptions de votre interlocuteur.

Et finalement, écouter intuitivement ne consiste pas uniquement à se concentrer sur les mots que la personne utilise, mais également sur le ton de la voix, son langage corporel et même l’énergie qu’elle dégage. Il s’agit donc d’écouter bien plus ce que la personne vous dit.

7. La similarité renforce la sympathie.

Nous sommes à l’aise face à ce que nous connaissons. Trouver des points communs avec les autres renforcera automatiquement votre sympathie.

Il est également important de savoir que nous faisons confiance aux sources que nous connaissons. C’est la raison pour laquelle nous écoutons les recommandations d’un ami avant d’engager un nouvel employé ou accepter une entrevue avec un candidat avec lequel un collègue a travaillé pendant des années.

Olivier Charles

Olivier Charles est passionné par l’entrepreneuriat, la finance et le développement personnel. Il est contributeur pour developpementpersonnel.org et le créateur de Motive-Toi.com. Un blog personnel dédié à vous aider à devenir plus efficace, en exploitant au maximum vos possibilités qui mèneront à la réalisation de vos objectifs les plus importants.