Santé

Laissez La Musique Apaiser Votre Esprit Et Votre Âme

• Bookmarks: 56


« La musique apaise les mœurs » Vous n’êtes certainement pas étranger à cette citation. Mieux encore, on a tous au moins une fois fait l’expérience des effets de la musique sur notre humeur ou notre esprit.

Des souvenirs, des émotions, des facultés : l’influence de la musique sur l’homme est multiforme. Plusieurs études dans différents domaines ont pu explorer les raisons et les mécanismes des effets de la musique sur les êtres vivant : des publications scientifiques de chercheurs du CNRS et de la Sorbonne sur les effets apaisants de la musique sur les stress aigus chez le cheval domestique, en passant par les avancées en musicothérapies. On retrouve également des usages de la musique dans diverses activités humaines, dans le but justement d’apaiser l’esprit.

La musique comme moyen d’apaiser l’esprit

Même si on n’y prête pas toujours attention, la musique est présente dans plusieurs de nos activités quotidiennes. Qu’on y prête attention ou pas, elle induit des effets particuliers sur nos esprits.

La musique d’ascenseur

Aujourd’hui, elle subit un regard relativement péjoratif au vu des circonstances banales dans lesquelles on l’écoute. Mais si la musique d’ascenseur et ses ambiances jazzy a pu s’imposer si longtemps, c’est bien qu’elle a fait ses preuves. Son origine remonte aux premiers gratte-ciels aux États-Unis. Elle vise à apaiser l’anxiété des passagers qui pour la première s’élève dans la boîte métallique à des dizaines de mètres au-dessus du sol.

L’entreprise à l’origine de cette idée, Muzak, a eu un succès immédiat. Elle étend rapidement son offre de musique d’ambiance à d’autres lieux publics, notamment les banques, les magasins, et même certaines entreprises. Même si elle a fait faillite aujourd’hui, l’entreprise Muzak reste celle qui a fait entrer la musique d’ambiance dans notre expérience commune.

La musique dans la publicité

La publicité vise à vendre des biens, des services ou favoriser l’adoption par un public cible de comportements, de produits ou d’idées. Pour être efficace et se distinguer dans un environnement concurrentiel, elle se doit d’être créative, d’utiliser d’autres moyens de persuasion que la simple assertorique. La musique est l’un des outils les plus importants à cette fin.

Dans la publicité vidéo, le but est généralement de véhiculer par un canal plus subtil le message cible. La musique génère des émotions qui, contrairement à la compréhension verbale, sont inconscientes. La musique peut rendre les spectateurs de la publicité plus réceptifs, ou incarner elle-même les valeurs de la marque.

La musique dans le cinéma

Lorsque le cinéma apparaît à la toute fin du 19e siècle grâce aux frères Lumière, les films sont muets. Et pourtant, la musique est déjà présente dans l’expérience cinématographique. En effet, dans les salles de cinéma, on retrouve des orchestres ou un pianiste qui jouent en live, l’objectif étant de rassurer les spectateurs dans le noir et de couvrir le bruit du projecteur.

Mais très vite, le rôle de cette musique évolue pour devenir une musique d’ambiance, avant qu’elle soit directement intégrée dans les films à partir des années 30.

La bande-son d’un film comprend, en plus des voix des acteurs, d’effets sonores, et de la musique. Cette dernière peut être entendue par les personnages et/ou être audible uniquement pour les spectateurs. Dans ce cas, les sonorités sont souvent organisées autour d’un thème principal qui vise à renforcer les émotions ressenties par les spectateurs.

Pour illustration, que seraient les fameuses « Mission Impossible » sans ses ambiances rythmées et tendues ? Que serait le classique « Titanic » sans son thème romantique avec la prestation intemporelle de Céline Dion ?

La musique dans les films s’associe également au scénario : un crescendo dans un film à suspense lorsque le héros approche d’un danger, des notes de piano aigües ou dissonantes pour les scènes d’horreur…

La musique peut donc être utilisée pour conditionner les esprits : provoquer de l’excitation, de l’inquiétude, de la curiosité, ou alors apaiser et produire des sentiments doux.

Cet usage de la musique a dépassé le cadre du cinéma et se retrouve aussi dans d’autres univers comme celui du jeu. Par exemple, elle est très utilisée et même incontournable dans l’univers des jeux de machine à sous en ligne. Selon le déroulement du gameplay, comme dans un film, la musique varie, devenant calme ou énergique, tranquillisant l’esprit du joueur, ou alors suscitant du suspense. Elle rythme l’aventure des personnages du jeu, mais aussi celle du joueur. Ce dernier, à la différence des spectateurs d’un film, participe d’une certaine manière à l’aventure.

La musique comme thérapie

Si on a pu se rendre compte de comment la musique est utilisée dans notre quotidien pour produire des effets sur nos esprits de façon collective, la musique peut aussi nous apaiser avec des usages individuels. Bien qu’on ne puisse pas encore décrire la musique comme un remède, elle peut contribuer à soulager des états pathologiques ou à stimuler positivement tout notre être.

Les effets de la musique sur le cerveau et le corps

Le cerveau est le centre de nos pensées et sensations. Si la musique ne laisse aucun d’entre nous indifférent, c’est bien qu’elle a un effet sur notre cerveau. L’écoute de la musique peut affecter diverses zones de notre cerveau et stimuler notre organisme de plusieurs façons :

  • Les zones stimulées par une musique que nous apprécions sont les mêmes que celles qui sont activées lorsque nous ressentons des émotions liées à d’autres choses que nous apprécions également. Lorsqu’une musique nous fait nous sentir bien, elle active en fait une sécrétion de dopamine, qui est un neurotransmetteur stimulant les sentiments d’excitation et de joie.
  • Des études menées par une université américaine, la Southern Connecticut University, ont démontré que la musique peut réduire la sensation de fatigue et de douleur pendant l’effort physique.`
  • Écouter une musique agréable permet de réduire le niveau de cortisol, l’hormone du stress. Ramener son cortisol a un niveau bas permet d’éviter plusieurs maladies, notamment celles liées au vieillissement des cellules.
  • La musique permet de développer nos fonctions cognitives. L’attention et la mémoire peuvent être stimulées par la musique. Une mélodie peut être associée à un souvenir, et donc utilisée comme technique de mémorisation.
  • Une autre faculté du cerveau que la musique peut améliorer est l’intelligence verbale. Une étude canadienne menée sur des enfants de 4 à 6 ans a démontré la corrélation entre l’écoute de la musique et l’amélioration de l’intelligence verbale chez les enfants.

De façon générale, la musique est capable d’avoir des effets positifs sur les fonctions cognitives, le métabolisme et l’activité physique de l’homme.

Quelques cas d’usage de la musique dans des protocoles thérapeutiques

Plusieurs thérapies intègrent désormais l’usage de la musique dans leurs protocoles, afin d’aboutir à une meilleure prise en charge de certaines maladies. Ainsi, de la même façon que la lithothérapie peut être utilisée pour apaiser, la musique elle aussi est un allié pour traiter certains états pathologiques, notamment ceux liés au système nerveux et à la psyché de l’individu.

Mais il faut noter que la sensibilité à la musique n’est pas la même chez tous les individus, et qu’une musique peut provoquer des effets différents chez 2 personnes. La musicologie peut être utilisée en mode actif et en mode réceptif.

Néanmoins, des applications de musicothérapie ont été bien mises en exergue. Je vous présente ici quelques exemples :

  • La réduction de l’anxiété et des douleurs en milieu hospitalier. Des essais cliniques démontrent l’efficacité de la musique en adjuvant pour les malades hospitalisés souffrant de lombalgies, ou encore ceux en soins palliatifs. Ce potentiel de réduction des douleurs est notamment utilisé dans les cas de troubles musculosquelettiques, d’arthrose et d’arthrite.
  • La musicothérapie permet d’améliorer la santé mentale et l’autonomie sociale des patients schizophrènes. La réduction de l’isolement, l’augmentation des capacités de dialogue sont des effets palpables observés par des études menées en 2005.
  • La musicothérapie a aussi apporté des résultats probants dans le cadre du traitement de certains symptômes de l’autisme. Des améliorations sont obtenues dans la conscience du corps et la coordination, l’augmentation des vocalisations et des capacités d’attention.
  • Les personnes souffrant de la maladie de Parkinson peuvent améliorer leurs conditions grâce à la musicothérapie. Les effets positifs s’observent sur la coordination motrice (vitesse de marche, précision des pas, cadencés).

Voilà pour cet article. J’espère qu’il vous sera utile. N’hésitez donc pas à intégrer la musique dans votre vie. Trouvez de la musique que vous aimez, et profitez de ses bienfaits. N’hésitez pas également à découvrir d’autres styles de mélodies, et consommez la musique avec modération, des méfaits étant souvent associés à une écoute prolongée avec un volume élevé par exemple.

56 recommended
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.