Mutuelle Complémentaire Santé : Ce qu’il faut en Savoir Avant De Souscrire

Vous songez à souscrire à une mutuelle complémentaire santé pour la première fois ? Il y a beaucoup de choses à considérer, car différents plans offrent des couvertures et des avantages différents.

La complémentaire santé est traditionnellement considérée comme un filet de sécurité en cas de maladie grave ou d’hospitalisation. Mais aujourd’hui, il ne s’agit plus seulement de couvrir les hypothétiques soucis de santé. Les gens se tournent également vers les mutuelles complémentaires pour éviter les problèmes avec les hôpitaux publics et avoir un accès plus rapide aux spécialistes des hôpitaux et cliniques privés.

Contracter une assurance santé en tant que jeune, senior ou par sa famille peut sembler intimidant. Cela n’a cependant pas besoin d’être compliqué. Vous pouvez bien sûr avoir des doutes sur la façon de choisir. Il y a aussi certains aspects que vous voudrez rechercher, par exemple sur ​​le site de la Mutuelle MGPA, pour vous rassurer dans votre choix.

Voici quelques informations de base, mais essentielles, que vous voudrez prendre en compte lorsque vous souscrivez une mutuelle complémentaire. Ce sont de bonnes questions à vous poser, que vous choisissiez une assurance santé pour la première fois ou que vous songiez à changer de régime d’assurance.

La franchise

Il s’agit du montant total que vous, en tant que contractant, devez d’abord payer pour les frais médicaux que vous recevez pendant votre période de couverture. C’est un montant fixe à payer avant que l’assurance ne paie pour la majorité des frais. En règle générale, plus la franchise est élevée, plus la prime d’assurance (voir ci-dessous) est faible. En d’autres termes, les frais médicaux couverts après ce montant seront payés par la mutuelle complémentaire santé conformément à la police. Même si vous devrez toujours payer le montant de la franchise, cela reste moins cher que le coût de la plupart des procédures d’urgence.

Le délai de carence

Le délai de carence correspond au délai suivant la souscription d’un contrat de mutuelle santé pendant lequel vous ne bénéficierez pas des remboursements de votre nouvelle mutuelle santé. Ce délai peut varier selon les contrats. Le délai de carence débute à la date de prise d’effet du contrat et peut s’étendre sur plusieurs mois. Vous êtes ainsi considéré comme adhérent au sein de la mutuelle, mais vous ne pouvez pas encore bénéficier de remboursements.

La quote-part personnelle ou ticket modérateur

Il s’agit d’un pourcentage des frais médicaux que vous êtes responsable de payer une fois que la mutuelle complémentaire a payé sa part. Le montant payé par l’assurance santé variera en fonction de la prestation et n’est actif qu’une fois que vous avez atteint votre franchise.

Le montant que vous payez est appliqué à votre franchise. Une fois que vous avez payé le montant total de la franchise, vous êtes toujours responsable de payer votre quote-part personnelle. Si vous avez par exemple des frais médicaux pour 1000 euros et une franchise de 5000 euros, le montant que vous aurez réellement à payer dépendra de votre franchise ainsi que du pourcentage de votre quote-part personnelle.

Si vous n’avez pas atteint votre franchise, vous devrez 1000 euros qui seront ajoutés au montant de votre franchise. Si vous avez atteint votre franchise, vous devrez un pourcentage de la facture, votre quote-part personnelle. C’est pourquoi il est toujours sage de savoir exactement quels services et conditions votre régime d’assurance santé couvre. Cela peut, en effet, varier considérablement d’une police à l’autre.

La prime d’assurance ou cotisation

Il s’agit du coût total du régime d’assurance santé que vous, en tant que contractant, payez mensuellement ou intégralement. Le montant que vous payez dépend de la couverture santé incluse dans votre plan. Vous pouvez contrôler certains facteurs pour maintenir une prime basse comme le montant de la franchise et le pourcentage du ticket modérateur.

Votre style de vie

Il est important de penser à votre mode de vie et à ce que vous attendez de votre mutuelle complémentaire. Comme expliqué dans notre introduction, celle-ci peut être utilisée, non seulement pour couvrir les éventualités de maladie, mais également de manière proactive. Certains plans couvrent l’abonnement à une salle de gym, des consultations de diététiciens ou de coaching vous permettant de vivre une vie plus saine et donc de vous prémunir contre la maladie.

Les soins dentaires

La plupart des soins dentaires ne sont pas couverts par l’assurance santé. C’est donc une bonne idée de souscrire une assurance dentaire lorsque vous contractez votre assurance. Ces procédures peuvent être coûteuses alors que la prime pour les soins dentaires peut être très intéressante.

Les conditions générales du contrat d’assurance santé

Nous avons tendance à ne pas lire attentivement le document d’offre et à prendre à la légère les conditions générales liées à la police d’assurance santé. C’est une bévue qui peut vous coûter cher. Ce document contient tous les détails sur les prestations, l’éligibilité et les exclusions que votre mutuelle complémentaire a à offrir. La lecture du document ne vous prendra pas plus de 5 minutes et vous évitera de nombreux cheveux gris.

Le réseau de prestataires

Vous tombez malade, vous vous rendez chez votre médecin préféré et vous découvrez que votre police d’assurance santé n’y est pas acceptée. À ce stade, vous devez soit payer de votre poche, soit partir à la recherche d’un nouveau médecin. Le réseau des prestataires santé est toujours disponible et à jour sur le site web de l’assureur. N’oubliez donc pas de vérifier que vos prestataires et hôpitaux y sont bien listés. Certains plans d’assurances maladie n’ont pas de réseau. Dans ce cas, l’assurance santé paiera une somme basée sur le service fourni par la majorité des prestataires.

Conclusion

Évaluez vos besoins médicaux et votre état de santé avant de souscrire une assurance santé. Toutes les mutuelles complémentaires ne sont pas construites de la même manière. Ce qui est adapté pour vous peut ne pas l’être pour votre voisin, c’est pourquoi il existe tant d’options d’assurance sur le marché. Et même si l’assurance est censée couvrir une multitude d’éventualités, ne vous inquiétez pas si vous n’êtes pas sûr à 100 % de ce dont vous avez besoin.