Comment Le Porno Vous Empêche d’Accomplir De Grandes Choses

Facebooktwitterpinterestlinkedin

Article invité écrit par Théo Moreau du blog Goodbye Porno

« Il est plus facile de prendre de bonnes habitudes que d’en perdre de mauvaises. » – Chauvot de Beauchêne

Cette citation reflète bien notre époque : lisez des livres, méditez, faites du sport, mangez mieux, sont les principaux conseils que l’on vous donne pour devenir « de meilleures versions de vous-même ».
Mais aujourd’hui, rares sont ceux qui, au lieu de se pencher exclusivement sur la mise en place de nouvelles habitudes, vont cesser d’entretenir leurs mauvaises habitudes. Parce que c’est difficile d’arrêter. Une habitude c’est profond, c’est enraciné, c’est une part de notre identité.

Regarder du porno au XXIème siècle est devenu pour certaines personnes une habitude courante. A tel point que l’on pourrait croire que c’est bénéfique, puisque beaucoup le font.

Mais il n’en est rien, au contraire, et je vous propose de découvrir pourquoi.

Le porno vous rend compulsif(ve)

J’aime dire que, le porno est à la vie sexuelle et intime ce que le sucre est à l’alimentation et à la nutrition.
Le sucre, c’est la satisfaction immédiate, sans effort, très intense et dépourvu de qualité nutritive. Le porno va dans le même sens. C’est une grande source d’excitation facile d’accès qui brise davantage qu’il n’enrichit la sexualité et qui pousse à une consommation excessive.

Lorsque vous craquez pour un plaisir immédiat, votre gâteau préféré par exemple, vous stimulez une hormone appelée la dopamine associée au circuit de la récompense de votre cerveau. C’est la dopamine qui vous procure du plaisir et qui renforce votre attirance vers ce gâteau, car ce dernier vous donne de la satisfaction. Le problème, c’est qu’en succombant régulièrement à vos tentations, vous sur-stimulez votre dopamine, ce qui vous rend moins sensible au plaisir. Ainsi au fil du temps, vous aurez besoin de vous stimuler davantage pour être rassasié.

Arriveriez-vous à vous souvenir des premiers films pornos que vous regardiez ? Je serais prêt à mettre ma main à couper qu’ils ne sont plus ceux d’aujourd’hui, car avec le temps vous avez eu naturellement besoin de changer de type de vidéo pour augmenter vos stimulations.

Le danger, c’est qu’en stimulant régulièrement votre circuit de la récompense, vous tendez inconsciemment à croire que le bonheur se trouve dans la consommation et dans le plaisir à court terme. Ainsi, vous allez sans cesse agir compulsivement dans l’achat de nouveaux vêtements, de fast Food, d’activités divertissantes peu énergivores comme les films et les séries, les réseaux sociaux, les jeux…

A force, vous vous habituerez au plaisir à court terme et vous ne supporterez plus les efforts qui payent sur le long terme et qui vous aident à avancer comme la lecture ou l’activité physique. Quelles sont vos priorités ?

Le porno vous empêche de trouver le/la partenaire de vos rêves

Quelle image penseriez-vous que la pornographie diffuse principalement dans votre esprit ? Elle véhicule l’idée que vous avez l’abondance du choix de vos partenaires sexuels. Eh oui ! Avec les milliards de vidéos pornos sur la toile, plus besoin de rencontrer des hommes ou des femmes, vous avez tout à portée de main !

Le choix est monstrueux, et c’est bien ça le problème. Comment quelqu’un de nature peu sociable et solitaire peut espérer trouver la motivation d’aller rencontrer son ou sa partenaire, si en un clic il peut avoir accès à des top models entièrement dévoués à assouvir ses désirs ? C’est très difficile, voire impossible pour certaines personnes. Le porno vous berce dans ses bras sans jamais s’arrêter. Il vous empêche inconsciemment de sociabiliser et/ou de trouver votre partenaire idéal(e).

Les personnes les plus sociables sont sans nul doute celles qui sociabilisent régulièrement avec les autres. Le porno vous appelle à rester chez vous pour vous masturber et vous montrer qu’il n’y a pas besoin de sortir, puisque vous trouverez tout ce dont vous avez besoin chez lui !

Il n’y a qu’un clic qui vous sépare de votre vie sociale, amoureuse et sexuelle idéale. Saurez-vous y résister ?

Le porno vous aspire votre énergie

« Personnellement, à chaque fois que j’ai un orgasme, je pète la forme ! Je pourrais faire un marathon dans la foulée ! »

Avez-vous déjà entendu cette phrase de la bouche de quelqu’un ? Je ne pense pas. Tout simplement parce que l’orgasme libère en vous de la prolactine et de l’ocytocine qui vous conduisent vers un état de bien-être et de relaxation.

L’orgasme n’est pas un problème en soi. En revanche, ce qui pose souci, c’est que le porno vous pousse à céder très régulièrement à vos pulsions sexuelles. Au XXIème siècle, il est devenu trop simple d’obtenir un orgasme. Une connexion internet et un appareil connecté, et hop c’est bouclé !

Le danger, c’est que le porno vous rend aussi addict à la masturbation. Ce qui, à la base devait être une pratique naturelle et raisonnée, devient une activité indispensable et excessive qui tend à vous rendre mou et paresseux.

Chose à savoir pour les hommes : le corps a besoin d’énormément d’énergie, de vitamines et de minéraux pour recréer son stock de spermatozoïdes. Donc, moins vous avez d’orgasme, moins vous demandez à votre corps de produire sa semence, et plus il redirige son énergie ailleurs.

Imaginez un seul instant ce que vous pourriez faire de toute cette énergie chaque jour ?

Le porno vous vole votre ressource la plus précieuse

Le porno se nourrit principalement de deux choses : votre attention et votre temps. Il pourrait se contenter de vous proposer une vidéo parfaite qui vous satisferait à chaque fois que vous auriez envie de vous masturber, mais non. Il vous noie dans son contenu infini.

Ne vous est-il jamais arrivé de passer du temps à parcourir des vidéos pour choisir celle qui vous procurera le meilleur orgasme ? Et qu’après coup, vous vous apercevez en regardant l’heure qu’il s’est écoulé plusieurs dizaines de minutes ?

Le porno vous entraîne dans une spirale sans limite en vous proposant toujours plus de contenus. Face à tout ce choix, vous risquez (si ce n’est pas déjà fait) de rapidement tomber dans son piège en consommant de manière régulière et obsessionnelle.

Le temps est précieux, choisissez bien où vous souhaitez l’investir.

Le porno vous rend anxieux(se)

Le porno dérègle l’équilibre hormonal et chimique de votre cerveau. Celui-ci n’est pas préparé à recevoir autant de stimulations sensorielles et émotionnelles. On appelle cela l’hyperstimulation. C’est un peu comme lorsqu’on met un enfant devant la télévision chaque jour pendant des heures, et qu’à force d’y être exposé, il devient de plus en plus stressé et agité.

La même chose se passe pour le porno qui sollicite vos émotions de manière violente. Si l’exposition est trop régulière, il se peut que vous deveniez instable émotionnellement, stressé et anxieux.
Vous pensiez peut-être utiliser le porno pour vous déstresser, mais il se produit tout le contraire…

Conclusion

Le porno, c’est la facilité d’orgasmes forts et intenses. Et nous savons que tout ce qui est facile est rarement excellent.

En retrouvant une vie intime naturelle, dépourvue d’artifices superficiels que sont les vidéos pornographiques, votre corps et votre esprit vous remercieront de les avoir libérés d’un poison. Vous rendant ainsi soulagé d’un poids qui vous empêchait d’accomplir de grandes choses.

N’hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés. Cela nous permet de savoir si nous créons le contenu qui vous intéresse.

Suivez-nous sur Facebook si vous avez des questions ou si vous voulez juste recevoir quelques articles intéressants. Vous pouvez aussi vous inscrire à notre newsletter.

Facebooktwitterpinterestlinkedin

Je vous souhaite une agréable visite sur Motive-toi.com. 🙂


Théo Moreau

Je m’appelle Théo Moreau, j’ai commencé à consulter du porno dès l’âge de 13 ans et à force de trop en consommer je suis devenu addict. Ce n’est qu’à mes 22 ans que j’ai décidé d’arrêter d’en regarder. La décision fut difficile, mais grâce à mes efforts, j’ai réussi à considérablement diminuer ma consommation. J’ai donc créé Goodbye Porno pour aider les hommes qui veulent se libérer définitivement de la pornographie.
Théo Moreau

Les derniers articles par Théo Moreau (tout voir)

Facebooktwitterpinterestlinkedin