plan

Facebooktwitterpinterestlinkedin

Article invité: Guillaume, fondateur de www.TheBusinessPlanShop.com

4,5 millions de français souhaitent créer leur entreprise d’ici 2 ans, pourtant chaque année seuls 10% d’entre eux environ passent à l’action.

Vous avez envie de vous lancez dans l’entrepreneuriat depuis quelques temps déjà mais vous ne savez pas par où commencer?

Bonne nouvelle : cet article va vous aider à y voir plus clair, et, qui sait, peut être à faire partie des 10% de porteurs de projet qui sautent le pas de la création d’entreprise!

La liste des tâches à accomplir pour passer de l’idée à une entreprise viable est longue, très longue…

Aujourd’hui nous allons nous concentrer sur les 2 premières étapes de la création : l’étude de marché et la rédaction du business plan.

Voyons les plus en détails.

Vérifier la viabilité commerciale du projet en réalisant une étude de marché

L’étude de marché est pour moi l’étape la plus importante lorsque l’on a un projet de création d’entreprise.

En effet, lorsqu’elle est faite sérieusement, cette étape permet de vous assurez que vos produits et services se vendront. Ce qui n’est pas rien.

Ok, mais concrètement : en quoi consiste une étude de marché?

C’est assez simple.

Pour que vos produits et services se vendent il vous faut 3 choses :

  1. une offre répondant à un besoin ou une envie forte auprès d’un groupe de consommateurs
  2. un élément de différenciation vis à vis des concurrents (pourquoi vous et pas eux?)
  3. une stratégie d’acquisition de clients

L’étude de marché consiste donc à aller récolter des données qualitatives et quantitatives pour trouver ces 3 éléments.

Vous allez commencer par récolter des informations sur le secteur :

  • Quelles sont les habitudes de consommation?
  • Quelles sont les grandes tendances?
  • Qui sont les acteurs ? Que proposent-ils?
  • Qui sont les clients? Les fournisseurs?
  • Quelles sont les contraintes réglementaires?

Une fois que vous avez une bonne compréhension de l’organisation de la filière, vous allez pouvoir aller à la rencontre des différents acteurs (consommateurs, concurrents, fournisseurs, et dans certains cas régulateur).

Au niveau des consommateurs vos objectifs seront de comprendre :

  • Qui sont-ils et où les trouver?
  • Quels sont les éléments déclencheurs d’achat?
  • Comment améliorer l’offre existante (que manque-t-il chez les concurrents?)?

A l’aide de ces informations vous pourrez proposer une offre répondant aux attentes des consommateurs (quels sont les éléments déclencheurs d’achat) et différenciée de celles de vos concurrents (que manque-t-il chez les concurrents).

Vous serez également en mesure de développer une stratégie d’acquisition de clients pertinente aux niveau des canaux de distribution (où trouver les consommateurs) et du ton sur lequel vous communiquerez (qui sont les consommateurs).

Vous pourrez alors vous atteler à l’étape suivante qui consiste à échanger avec vos concurrents afin de mieux comprendre :

  • la dynamique commerciale (comment s’y prennent-ils pour vendre, qu’est-ce qui marche selon eux?)
  • et les contraintes du métier (quelles difficultés rencontrent-ils dans leur gestion au quotidien?)

Enfin, la dernière étape de l’étude de marché consiste à valider votre proposition commerciale auprès d’un échantillon de clients potentiels. L’idée ici est d’essayer d’obtenir une preuve tangible d’intérêt pour vos produits ou services, comme par exemple une précommande ou une adresse email pour les tenir au courant du lancement.

Vérifier la viabilité financière du projet et déterminer le besoin de financement à l’aide d’un business plan

Une fois que vous avez effectué votre étude de marché, la suite logique consiste à faire votre business plan afin de vous assurer que votre projet soit rentable.

Dans cette étape vous allez vous intéresser à l’ensemble des éléments nécessaires à l’exercice de votre activité. C’est à dire aux moyens matériels (local, véhicules, équipement, éléments promotionnels, etc.) et humains dont vous avez besoin pour fonctionner.

Une fois la liste des besoins dressée, vous devrez chiffrer chacun de ces éléments à l’aide de devis.

Vous devrez également vous appuyer sur les données recueillies lors de votre étude de marché pour établir un prévisionnel de ventes.

Vous pourrez ensuite comparer le prévisionnel de ventes à celui des coûts pour en déduire le potentiel de rentabilité du projet et son besoin de financement.

Le prévisionnel de ventes est la partie la plus délicate du business plan. A moins d’être devin vous pouvez être sûr que vos chiffres réels seront différents de ceux du prévisionnel. Ce n’est pas grave, l’important est que vous construisiez votre prévisionnel de ventes de façon à pouvoir facilement réévaluer la rentabilité du projet au fur et à mesure que vous avancez.

Dit autrement, une fois que vous aurez des données réelles, vous voulez être en mesure de savoir rapidement si vous allez dans le mur ou non, afin d’en tirer les conséquences qui s’imposent.

Pour cela voici 2 conseils à intégrer dans votre prévisionnel de ventes :

  • Anticipez la saisonnalité : heures creuses vs. heures pleines, vacances scolaires, périodes de fêtes, votre niveau d’activité variera plus ou moins fortement d’un mois à l’autre. Pensez-y et assurez-vous d’avoir suffisamment de trésorerie pour faire face aux baisses d’activité saisonnières
  • Rapportez le chiffre d’affaires en unités de ventes et comparez cela à votre capacité de production : par exemple, si vous prévoyez de faire 45 000 euros de chiffre d’affaires dans votre restaurant le mois prochain. Traduisez ceci en nombre de repas, puis demandez-vous si vous avez assez de tables/serveurs pour y arriver

Voilà, maintenant vous savez par où commencer pour donner vie à votre projet de création d’entreprise. A vous de jouer!

N’hésitez pas à me faire part de vos questions dans les commentaires.

Photo droit d’auteur: bleakstar / 123RF Banque d’images

Guillaume

Guillaume

Guillaume est le fondateur de www.TheBusinessPlanShop.com un site spécialisé sur la création d'entreprise, le site propose une plateforme regroupant 3 outils pour aider les créateurs d'entreprise dont un logiciel de business plan en ligne reconnu (sélection PCMag 2015 des 5 meilleurs logiciels de business plan).
Guillaume

Les derniers articles par Guillaume (tout voir)

Facebooktwitterpinterestlinkedin