Les personnes irrésistibles

Facebooktwitterpinterestlinkedin

Les Personnes Irrésistibles Et Les Qualités Qui Les Rendent Influents

Tout le monde veut être plus attrayant et efficace, mais peu d’entre nous croient que nous pouvons reproduire ce magnétisme que nous appelons le «?Charisme?».

John Neffinger et Matthew Kohut nous tracent dans leur ouvrage «?Compelling People: The Hidden Qualities That Make Us Influential?», le chemin pour influencer les autres par un équilibre de force (le respect) et de chaleur (l’affection).

Je vous propose ci-dessous un résumé traduit de la version anglaise du livre, car il n’existe à cette date aucune version officielle en français de cet excellent ouvrage.

En espérant que vous en retirerez des idées qui vous aideront sur votre chemin vers la réussite.

Lorsque nous déterminons comment nous nous sentons face à une autre personne, nous ne faisons pas qu’un seul jugement, mais au moins deux. Les critères que nous prenons en considération sont ce que nous appelons la «?force?» et la «?chaleur?».

La force est la capacité d’une personne à faire bouger les choses par ses connaissances et la force de sa volonté. C’est ainsi que nous inspirons le respect des autres.

La chaleur est la capacité d’une personne à partager nos sentiments, nos intérêts et notre vision du monde. Quand les autres projettent de la chaleur, nous les aimons et les soutenons.

  

Les personnes qui projettent à la fois de la force et de la chaleur nous impressionnent. Nous leur faisons confiance et les trouvons très persuasifs. Elles sont considérées comme charismatiques. 

1. L’IDÉE GÉNÉRALE

1. La force

La force est mesurée par l’intensité par laquelle une personne peut imposer sa volonté aux autres.

Par exemple, quand les personnes paraissent faibles, nous ne sommes pas aussi concernés par ce qu’ils veulent. Nous pensons automatiquement qu’elles ne peuvent de toute façon pas arriver à leur objectif.

La force est composée de deux éléments fondamentaux : la capacité d’affecter le monde et le courage de passer à l’action et prendre des décisions.        

2. La chaleur

La chaleur c’est ce que les personnes ressentent quand elles constatent qu’elles partagent des intérêts et des préoccupations communs.

La chaleur englobe plusieurs concepts : l’empathie, la familiarité et l’amour. 

3. Force contre chaleur

Une grande force peut inspirer la crainte et une grande chaleur peut inspirer l’amour. Pour un individu qui doit gérer une équipe, la recherche du meilleur équilibre entre ces 2 critères c’est ce qu’on appelle le dilemme du leader.

4. Force et Chaleur    

La personnalité est composée de cinq traits principaux qui contiennent la force et la chaleur à des degrés différents :

La prise de conscience : Concerne l’autodiscipline et la rigueur. C’est une forme de force.

L’absence de névrose : Permets la confiance en soi et projette de la force.

L’amabilité : Projette de la chaleur.

L’extraversion : La tendance à se nourrir de l’énergie d’autres personnes. Elle contient à la fois de la chaleur et de la force.

L’ouverture : c’est-à-dire l’ouverture aux nouvelles idées et nouvelles choses contiennent aussi les éléments de force et de chaleur.

Il existe six vertus morales au cœur de chacun de ces cinq traits. La moitié ont rapport à la force et l’autre moitié à la chaleur :

Le courage : La volonté d’agir face au danger.

La tempérance : Le principe d’autocontrôle.

La sagesse : La compétence intellectuelle dans sa forme la plus élevée.

La justice : L’engagement envers l’équité pour l’humanité.

L’humanité : La préoccupation profonde et durable pour le bien-être des autres.

La transcendance : La capacité à voir au-delà des préoccupations au jour le jour pour atteindre le sentiment que nous sommes tous connectés.

2. LES CARTES QUE LA NATURE VOUS A DONNÉES  

1. Le jugement rapide

Parmi les premières choses que les autres découvrent de vous se trouvent les caractéristiques physiques : votre genre, votre morphologie, votre regard, votre origine ethnique et votre âge. Aussi rapide et superficielle que ce premier aperçu semble paraitre, ces caractéristiques transmettent déjà un certain niveau de force et de chaleur.   

Ce jugement est effectué automatiquement et inconsciemment. Arriver à des conclusions rapides sur les autres nous fait sentir plus confiant et moins incertain à propos du monde qui nous entoure.

Le problème est que nous sommes prisonniers de nos idées préconçues et de même, le sont les gens que nous avons tendance à stéréotyper.

Mais il est tout à fait possible de résister à la tentation des autres à nous catégoriser dans des idées préconçues. Il suffit de nous comporter de manière à ne pas correspondre au stéréotype. Le mieux est de commencer au premier regard. À la fois parce que la première impression a tendance à durer, et parce qu’il est très difficile de modifier une impression qui s’est déjà imprégnée dans l’esprit de l’autre.

2. Le genre

Le genre est presque toujours la première chose que nous identifions quand nous évaluons les autres. Nous reconnaissons tous instantanément les formes distinctives masculines et féminines. 

3. L’origine ethnique

Lorsque nous prenons le temps de connaître les autres, ils ont alors l’occasion de démontrer leur véritable caractère. Les associations aux stéréotypes disparaissent si elles ne correspondent pas aux stéréotypes de leur groupe. 

Quand nous apprenons à connaître les autres, nous les admirons s’ils projettent la force et la chaleur, peu importe les stéréotypes associés à leur groupe démographique.

4. L’âge

En avançant dans la vie, nous devenons plus expérimentés et probablement plus sages. Mais à un certain point, nous commençons aussi à devenir moins capables.

L’âge est l’une des premières choses que les autres remarquent. Il fournit également quelques indices sur les expériences de la vie, à la fois récentes et lointaines.

5. Le visage

C’est par votre visage que les gens vous identifient. C’est la manifestation visuelle la plus importante de votre personne.

La plupart de ce que les autres pensent de vous sont liés à l’expression que vous portez à un moment donné et qui est étroitement liée à votre état ??émotionnel.

Nous déterminons un jugement de force et de chaleur de deux manières distinctes : nous évaluons d’abord les traits du visage et deuxièmement, nous évaluons la beauté esthétique de celui-ci.

6. Le type de morphologie

Quand un homme se présente à votre porte avec le physique d’un lutteur de sumo, vous sautez à des conclusions bien différentes que si cet homme à la corpulence de Woody Allen.

Notre opinion sur le type de morphologie est mélangée à des stéréotypes et d’autres informations culturelles, y compris les préjugés et les jugements fondés sur le sexe et l’origine ethnique.

3. JOUEZ VOTRE JEU

1. Le choix vous appartient

Votre caractère est déterminé par ce que vous choisissez d’être et non pas par des critères hérités à la naissance.

Les gens jugent votre personnage par la façon dont vous agissez et surtout par la façon dont vous interagissez avec eux.

Mais même si beaucoup de comportements sont inconscients, la quasi-totalité de ceux-ci peut être soumise à des choix conscients. Vous pouvez choisir non seulement à vous comporter différemment, mais à apprendre à vous comporter différemment.

2. La communication non verbale   

Plusieurs facteurs entrent en jeux quand nous interprétons les sentiments d’une personne qui nous parle : le ton de sa voix, les repères physiques tels que les expressions faciales, la posture, les gestes et les mots qu’elle utilise.

Alors que les mots et tons de la voix communiquent une chose — «?je suis très heureux de vous rencontrer?» , les apparences physiques telles qu’une nuque tendue et un front plissé peuvent communiquer une chose tout à fait différente.

Lorsque le signal émotionnel de ces différents canaux est en conflit, votre interlocuteur fera plus confiance aux indices physiques que les mots que vous utiliserez.

55 pour cent des signaux que nous interprétons lorsqu’une personne parle sont visuels, 38 pour cent viennent du ton de la voix et uniquement 7 pour cent proviennent des mots utilisés.

Ce que nous ressentons est bien plus inscrit dans nos comportements non verbaux que dans les mots que nous utilisons.

Lorsque tous les signaux — expressions faciales, posture, geste, ton de la voix, et les mots — racontent la même histoire, nous pouvons alors être assurés que ces signaux sont une expression correcte de ce que la personne ressent.

Par contre, lorsque différents signaux racontent en même temps différentes histoires, nous suspectons que la personne est en conflit avec elle même, inconfortable, ou même qu’elle essaye de cacher quelque chose.

Le constat est évident et puissant : nous sommes des créatures visuelles, réagissant à des informations visuelles.

Lorsque ce que nous disons est en conflit avec ce que nous montrons aux autres, nos mots perdent leurs valeurs quasiment à chaque fois.

3. L’espace

Posséder l’espace joue plus sur l’influence que l’appréciation des autres.

La manière dont vous utilisez l’espace dans une pièce en dit long au sujet de votre potentiel à influencer les autres.

En général, les personnes influentes se sentent partout chez elles, occupent beaucoup de place, et se déplacent aisément plutôt que de rester fixé à un seul endroit.

Lorsque ces personnes sont engagées dans une conversation, elles vont parfois réduire l’espace avec leur interlocuteur pour affirmer leur domination.

À d’autres moments, elles utiliseront l’espace pour un effet contraire : elles créeront de la distance et se mettront à l’écart des autres.

Mais par-dessus tout, elles contrôlent toujours l’espace, donnant un signal fort qu’elles sont aux commandes.

4. Le visage

Nous cherchons tous des indices sur le visage des autres, et les autres font de même avec nous.

Chaque émotion a ses propres caractéristiques qui suivent naturellement les émotions physiologiques qui rendent l’interprétation de ces émotions indépendantes du contexte culturel.

Ceci est profondément différent de notre interprétation des gestes, qui dans certains cas sont très spécifiques d’une culture à l’autre.

5. La voix

Alors que les signaux visuels sont les moyens de communication les plus puissants, la voix transmet également un large spectre de sentiment.

Notre capacité à identifier les émotions dans la voix a été bien comprise depuis des décennies. Des études ont démontré que nous entendons le sourire dans la voix à travers le téléphone, et nous imaginons ce sourire sur le visage de la personne. Nous pouvons également entendre la nervosité dans la voix.

Pour les hommes, avoir une voix grave peut projeter une attitude de dominance parmi d’autres hommes et d’attractions parmi les femmes.

6. L’effet miroir

L’effet «?miroir?» est une des manières de transmettre de la chaleur de manière non verbale. Cela signifie vous régler sur les signaux que les autres préfèrent utilisés pour transmettre force et chaleur.

La meilleure pratique est de suivre le comportement de votre interlocuteur, non pas pour manipuler ou par condescendance, mais par respect, dans le but d’essayer de le mettre à l’aise.

7. Le style

Si vous dégagez suffisamment de confiance en vous, vous pouvez être à la mode, quel que soit ce que vous portez. En même temps, lorsque vous partez le bon vêtement pour la bonne occasion, cela vous fera sentir prêt à affronter n’importe quel défi qui se mettra sur votre chemin.

Parce que les personnes choisissent ce qu’elles portent, le style est une réflexion de leur caractère. Quand les autres remarquent votre apparence, ils effectuent une association entre votre style personnel et votre personnalité.

Le style peut faire paraitre certaines personnes comme peu profondes, artificiel, ou indigne de considération, mais il existe des tonnes de preuves que le style joue un rôle important lorsque nous jugeons la force ou la chaleur d’une personne.

Nous utilisons tous notre style comme une manière de signaler notre appartenance à un groupe ou une tribu. Nous avons développé des facultés à reconnaître les personnes de notre groupe parmi la foule.

Le style est bien plus qu’une simple réflexion de vos gouts — c’est une réflexion de votre attitude.

Exécuté correctement, votre style complémente les signaux que vous dégagez à travers votre genre, ethnicité, âge et look, vous permettant d’ajuster la force ou la chaleur que vous souhaitez projeter.

8. Les mots

Il est démontré la prédominance des signaux visuels sur les mots pour transmettre l’émotion. Et, lorsque vos signaux non verbaux sont alignés avec ce que vous dites, les mots peuvent être incroyablement puissants.

Bien qu’ils prennent un peu plus de temps à traiter qu’une personne qui vous sourit, les mots évoquent des images et des souvenirs qui peuvent façonner ce que nous pensons ou ressentons.

9. La force verbale

Les verbes directs et actifs ajoutent de la force et de la clarté à la parole.

L’absence de force verbale est facilement reconnaissable. Des hésitations ou des phrases comme «?un genre de?», «?une sorte de?», ou «?vous savez?» nous amène à douter de la compétence de l’orateur.

Des qualificatifs tels que «?je pense?» et «?je crois?» diminuent également la certitude et la crédibilité.

Nous comprenons également plus facilement les phrases simples que complexes, et les constructions positives plutôt que négatives.

10. Force + CHALEUR

Une grande partie de l’appréciation d’un nom est basée sur le degré de facilité que nous avons pour le prononcer.

Des recherches ont démontré que les noms se heurtent également à des stéréotypes culturels. Les noms sont profondément liés avec l’ethnie et la classe sociale. Ils peuvent donc déclencher des associations positives ou négatives.

En l’absence d’autres informations, les personnes possédant un nom chaud comme Amanda et Ryan, est jugé comme plus chaleureux, plus sincère, et moins fort que les personnes avec des noms plus froids tel que Nicole et Derek.

4. Force et chaleur dans le monde

1. Au travail

De nombreuses entreprises voient dans une certaine forme de chaleur la clé de leur efficacité. Que ce soit pour un bon service client, une image de marque, ou pour attirer les meilleurs talents en gardant les employés heureux.

Mais trois éléments de force?; la présence, la performance et la position existent également dans des proportions variées.

2. Les mots au travail

L’une des choses les plus difficiles avec l’écriture est d’imaginer comment la personne à la réception de votre message va interpréter ce que vous essayez d’exprimer. Attention donc à la communication écrite.

3. Le leadership

C’est ici que nous devons trouver une forme élevée de force et de chaleur. Ce sont ces personnes que nous admirons en tant que leaders.

Les cinq principales compétences en leadership : l’intelligence émotionnelle, les communications, la vision, les compétences organisationnelles, les compétences politiques, et l’intelligence contextuelle.   

4. Parler en public

Les recherches montrent que nous craignons de parler en public bien plus que tout le reste. Beaucoup de personnes préféreraient encore être mangées par un requin que devoir s’exprimer face à un public.

Lorsque vous êtes face à une salle, les émotions que vous projetez dans la pièce ont une forte influence sur la façon dont le public se sent. Et si vous êtes mal à l’aise, votre public se sentira également mal à l’aise en vous regardant.

La manière la plus efficace pour projeter de la force reste encore de montrer de la confiance. Ce n’est nulle part plus vrai que sur le devant d’une salle. 

5. En amour

Il existe au moins trois phénomènes biologiques distincts que nous appelons communément «?amour?» :

Le premier est l’amour ou l’engouement romantique qui nous maintient concentrés sur un partenaire en particulier.

La deuxième est l’acte sexuel qui permet la survie de notre espèce, activé en grande partie par la testostérone.

Enfin, il y a l’attachement que nous éprouvons pour notre famille et nos amis proches. Ce genre d’amour nous garde attachés à notre groupe. C’est ce qui fait que les parents élèvent leurs enfants et que nous prenons soin les uns des autres.

Olivier Charles

Olivier Charles est passionné par l’entrepreneuriat, la finance et le développement personnel. Il est contributeur pour developpementpersonnel.org et le créateur de Motive-Toi.com. Un blog personnel dédié à vous aider à devenir plus efficace, en exploitant au maximum vos possibilités qui mèneront à la réalisation de vos objectifs les plus importants.
Avatar
Facebooktwitterpinterestlinkedin