ignorer

Facebooktwitterpinterestlinkedin

La plupart d’entre nous se soucient trop de ce que les autres pensent. Je vais vous parler aujourd’hui de pourquoi ce comportement n’est pas sain, et que peut on faire pour lutter contre ce besoin de validation sociale.

« S’inquiéter est une perte de temps. Tout ce qu’il fait est de voler votre joie et vous garder occupé à ne rien faire. » – Lionel Willard

Obtenir l’approbation des autres est parfaitement normal jusqu’au moment où vous compromettez votre santé et votre bonheur dans le processus. Vous développez une vision erronée de la réalité en offrant votre estime de soi aux opinions des autres; ce qui peut vous mettre dans un état constant de vulnérabilité.

Afin d’arrêter de tant se soucier de ce que les autres pensent, il est temps de développer un système de valeurs qui ne dépend pas des autres à chaque étape du chemin.

Alors, comment pouvez-vous cesser de craindre ce que les autres pensent de vous?

1. La plupart des gens ne pensent pas à vous

Oubliez dès aujourd’hui ce que les autres pensent car les chances sont grandes qu’ils ne pensent de toute façon pas à vous.

Si vous avez l’impression d’être le centre de l’attention, comprenez que cette perception n’est rein d’autre qu’une fiction créée par votre imagination. Ce sont vos propres peurs et vos insécurités intérieures qui créent cette illusion.

En réalité, le problème vient du fait que c’est vous qui vous jugez.

2. Reconnaissez que la validation des autres est un obstacle à votre bonheur

Prenez du temps pour comprendre comment vos pensées au sujet de ce que les autres pensent de vous influencent votre vie.

Pensez à des situations où vous vous sentez critiqués, et identifiez les déclencheurs et les réponses que ces situations provoquent dans votre esprit. Ensuite, identifiez un nouveau comportement plus approprié qui apportera une réponse plus bénéfique.

Chaque fois que vous interrompez un comportement automatique et réagissez différemment, vous reprogrammez votre cerveau à penser de manière plus efficace.

3. Soyez à l’aise avec le fait de ne pas savoir ce que pensent les autres

Certains problèmes, comme le fait de ne pas savoir ce que les autres pensent de vous, ne sont pas vraiment destinés à être résolu. Il se peut que vous soyez tout simplement apprécié ou détesté parce que vous avez déclenché une association dans l’esprit de la personne qui la rappelle quelqu’un qu’elle aimait ou détestait dans le passé et qui n’a absolument rien à voir avec vous.

4. Recentrez votre attention sur ce qui importe

Les gens pensent ce qu’ils veulent penser. Vous ne pouvez pas les contrôler. Peu importe comment vous choisissez soigneusement vos mots et peu importe vos manières, il y’a toujours de grandes chances que vos mots vont être mal interprétés ou déformés.

Mais ce qui importe vraiment c’est de savoir comment vous vous voyez. Quand vous prenez de grandes décisions, prenez l’habitude de rester fidèle à vos valeurs et à vos convictions. N’ayez jamais honte de faire ce qui vous semble bien.

5. Soyez vous-même

Exprimez votre point de vue même si votre voix tremble. Soyez cordiale mais ne méditez pas forcément avant de prononcer chaque mot.

Mettez de côté votre préoccupation de ce que les autres pourraient penser de vous. Laissez les conséquences se démêler naturellement. Vous remarquerez que la plupart du temps, les gens ne seront ni offensés ni irrités par vos paroles.

 

Comment le fait de vous soucier de ce que pensent les autres interfèrent avec votre vie? Comment faites-vous face? Laissez un commentaire ci-dessous et partagez vos idées.

Avatar

Olivier Charles

Olivier Charles est passionné par l’entrepreneuriat, la finance et le développement personnel. Il est contributeur pour developpementpersonnel.org et le créateur de Motive-Toi.com. Un blog personnel dédié à vous aider à devenir plus efficace, en exploitant au maximum vos possibilités qui mèneront à la réalisation de vos objectifs les plus importants.
Avatar
Facebooktwitterpinterestlinkedin