Une fois que nous avons pris conscience d’une mauvaise habitude, il devient de notre responsabilité de la traiter et de la modifier.

Mauvaise Habitude

Facebooktwitterpinterestlinkedin

Notre cerveau recherche constamment des moyens d’économiser son énergie. Une des façons qu’il utilise pour y parvenir est de transformer nos activités quotidiennes en habitudes. Par conséquent, même un acte qui demande au début un certain effort, comme courir chaque matin, peut facilement devenir une habitude sans effort. Des recherches ont démontré que pas moins de 40 % des actions que nous effectuons chaque jour sont basées sur des habitudes et non sur des décisions conscientes.

Toute habitude peut être décomposée en trois parties :

 

1. Vous détectez un signal externe, par exemple votre sonnerie de réveil. Ce qui crée un pic de votre activité cérébrale, car votre cerveau doit décider quelle habitude convient à la situation.

2. Vient ensuite la routine, à savoir l’activité que vous avez l’habitude d’accomplir face à ce signal particulier. Vous entrez dans la salle de bain et vous vous brossez les dents tandis que votre cerveau reste virtuellement en mode automatique.

3. Enfin, vous obtenez une récompense : une sensation de réussite et, dans ce cas, une sensation de picotement et de fraicheur dans la bouche procurée par la pâte à dentifrice. Votre activité cérébrale augmente à nouveau lorsque votre cerveau enregistre la réussite de l’activité et renforce le lien entre le signal et la routine.

Les habitudes sont incroyablement résilientes, car elles s’enracinent dans les zones les plus profondes du cerveau — une partie de notre cerveau qui peut fonctionner normalement même si le reste du cerveau est endommagé. Malheureusement, cette résilience signifie que si vous prenez une mauvaise habitude, comme fumer, vous courrez toujours le risque de rechuter étant donné la forte ancrage au sein du cerveau.

Se débarrasser d’une mauvaise habitude est difficile parce que nous développons un besoin de récompenses. Des études sur des animaux ont montré qu’une fois soumis à une simple habitude de routine-récompense, le cerveau commence à anticiper la récompense avant même de l’obtenir. Et une fois qu’ils l’ont anticipé, refuser la récompense rend ces animaux particulièrement frustrés.

C’est la base neurologique du besoin impérieux. Les recherches indiquent aussi que les personnes qui réussissent à faire de l’exercice recherchent habituellement quelque chose de plus profond que l’exercice en lui-même. Que ce soit un shoot d’endorphine dans le cerveau ou le sentiment d’accomplissement. Ce désir est ce qui renforce l’habitude.

Changer une habitude, substituer la routine à une autre et croire au changement

Demandez à n’importe quel fumeur qui cherche à arrêter de fumer : lorsque le besoin de nicotine se fait sentir, il est difficile de l’ignorer. Par conséquent, l’astuce consiste à toujours répondre à l’envie, mais avec autre chose qu’une cigarette.

C’est la règle d’or du changement de toute mauvaise habitude : ne résistez pas à l’envie, redirigez-la! Gardez les mêmes récompenses, mais changez la routine de ce besoin impérieux.

L’une des organisations les plus connues pour changer les habitudes utilise cette méthode avec une grande efficacité. Les Alcooliques anonymes (AA) ont peut-être aidé jusqu’à dix millions d’alcooliques à devenir sobres.

Les AA demandent aux participants de décrire exactement pourquoi ils ont envie de boire. Habituellement, les facteurs tels que la relaxation et la camaraderie sont beaucoup plus importants que l’intoxication proprement dite. Les AA proposent ensuite de nouvelles routines pour répondre à ces envies, comme aller aux réunions et discuter avec les sponsors pour obtenir de la compagnie, en substituant ainsi la consommation d’alcool par quelque chose de moins nocif.

Le changement peut être réalisé en se concentrant sur les habitudes les plus influentes de votre vie et en obtenant de petites victoires. Mais toutes les habitudes ne sont pas égales. Certaines habitudes, appelées habitudes clés, sont plus importantes que d’autres, car elles créent des effets positifs qui se répercutent dans d’autres domaines.

Des recherches ont montré que les médecins ont du mal à amener leurs patients obèses à changer leur mode de vie. Mais lorsque les patients se concentrent sur une habitude clé, comme tenir un journal alimentaire minutieux, d’autres bonnes habitudes commencent à prendre racine afin de supporter cette habitude clé.

Avec notre partenaire Blinkist, accédez à plus de 2.000 résumés de livres en rapport au développement personnel.

Inscrivez-vous gratuitement maintenant !

Je m'inscris !

La raison pour laquelle travailler sur une habitude clé fonctionne est qu’elle fournit de petites victoires, ce qui signifie que les premiers succès sont assez faciles à atteindre. En commençant par une série de changements positifs, cela vous autorise à croire que des changements dans d’autres sphères de votre vie sont également possibles.

La volonté est la clé de voûte la plus importante

Mais pourquoi notre volonté est-elle si capricieuse? Certains jours, aller à la gym ne pose aucun problème, alors que pour d’autres, quitter le canapé est presque impossible.

La volonté est en fait comme un muscle : elle se fatigue. Si vous l’épuisez en vous concentrant, par exemple, sur une tâche fastidieuse au travail, vous risquez d’épuiser votre réserve de volonté avant de rentrer chez vous. Mais l’analogie va encore plus loin : en adoptant des habitudes qui exigent une résolution, par exemple en adhérant à un régime strict, vous pouvez réellement renforcer votre volonté. Un entraînement de volonté, si vous voulez.

 

Avoir de bonnes habitudes est un élément clé de notre bien-être. Toutes les habitudes comprennent une boucle de récompense. La manière la plus simple de la changer est de remplacer la routine par quelque chose d’autre tout en gardant la même récompense. Il est difficile d’obtenir des changements durables, mais on peut y arriver en se concentrant sur des habitudes essentielles telles que la volonté.


N’hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés. Cela nous permet de savoir si nous créons le contenu qui vous intéresse.

Suivez-nous sur Facebook si vous avez des questions ou si vous voulez juste recevoir quelques articles intéressants. Vous pouvez aussi vous inscrire à notre newsletter.

Facebooktwitterpinterestlinkedin

Je vous souhaite une agréable visite sur Motive-toi.com. 🙂


Olivier Charles

Olivier Charles est passionné par l’entrepreneuriat, la finance et le développement personnel. Il est contributeur pour developpementpersonnel.org et le créateur de Motive-Toi.com. Un blog personnel dédié à vous aider à devenir plus efficace, en exploitant au maximum vos possibilités qui mèneront à la réalisation de vos objectifs les plus importants.
Facebooktwitterpinterestlinkedin