Quelques pistes pour réduire simplement ses déchets

Facebooktwitterpinterestlinkedin

Comment réduire les déchets plastiques ? Aujourd’hui, il semble impossible de passer au zéro dechet dans la société de consommation où chaque bien, lorsqu’il n’est plus tendance, devient obsolète. Chez nous, nous pouvons commencer à agir pour créer un monde plus propre. De quelle manière ? En achetant consciemment des biens qui n’ont pas d’impact négatif sur l’environnement et qui peuvent être recyclés.

La collecte séparée joue un rôle clé dans le processus de réduction des déchets. Avec cette technique, vous faites partie du changement. Mais ce n’est pas tout. Réduire le nombre de décharges et d’incinérateurs, préserver la santé et limiter l’exploitation des matières premières sont tout aussi importants. Dans cet article, vous pourrez expérimenter quelques pistes pour réduire ses déchets.

Un shopping plus écolo

Le processus de réduction des déchets commence par le shopping : planifiez vos achats à l’avance en priorisant les produits frais, en vérifiant les dates d’expiration et en éliminant les sacs en plastique et en papier. Le sac en tissu (utilisé par nos grands-mères) est une solution.

Évitez les produits jetables

Les produits en plastique jetables devraient être interdits dans nos foyers ou, en tout cas, réduits, l’avenir de la planète, et de nos mers en particulier, en dépend. Évitez donc d’acheter et de consommer des assiettes, des verres, des couverts, des récipients, des rasoirs, bref, tous ces produits jetables largement utilisés dans nos foyers, en préférant, par exemple, des produits en bambou comme la brosse à dent en bambou qui sont plus durables et écologiques.

Apprendre à conserver les aliments

Le séchage, la mise en conserve, la fermentation, la congélation et la maturation sont autant de méthodes qui peuvent être utilisées pour rendre les aliments plus durables, réduisant ainsi les déchets.

Ces méthodes vous permettront non seulement de réduire votre empreinte carbone, mais aussi d’économiser de l’argent. De plus, la plupart des techniques de conservation sont simples et amusantes. Par exemple, mettre en conserve un excès de pommes mûres et les transformer en jus de pomme, ou centrifuger des carottes fraîches du marché vous donnera une friandise délicieuse et saine que même les enfants apprécieront.

Le compost peut devenir un atout

Les déchets organiques peuvent être utilisés comme engrais pour les pelouses et les jardins, contribuant ainsi à la croissance des plantes et des fleurs, des fruits et des légumes. En Italie, certaines municipalités approuvent cette pratique par une réduction de la taxe sur les ordures.

Conclusion

Afin de réduire nos déchets, nous devons agir à plusieurs niveaux, cela va jusqu’à la sensibilisation, car il ne s’agit pas d’un problème à long terme. Les déchets ne disparaissent pas simplement parce qu’ils sont sortis de notre maison. La première étape pour éviter les déchets est le dialogue qui doit permettre de sensibiliser les plus jeunes de notre société. Les institutions jouent un rôle fondamental dans ce scénario : les familles et les écoles au premier plan. Il existe des projets visant à faire comprendre comment réduire les déchets en classe dans le but d’encourager les élèves à recycler et à réutiliser les objets abandonnés.

Facebooktwitterpinterestlinkedin