Augmenter Sa Productivité

Facebooktwitterpinterestlinkedin

Article invité écrit par Nathalie Marty du blog Bonheuretsanté.fr

La procrastination est un mal qui nous frappe tous un jour où l’autre. Le fait de reporter sans cesse ses objectifs au lendemain est l’une des mauvaises habitudes les plus répandues à notre époque.

Souvent, elle peut finir par vous rendre moins efficace à terme. De plus, en reportant sans cesse les tâches à exécuter, vous finirez forcément par être débordé à un moment ou à un autre.

Il semble donc judicieux de comprendre comment éviter la procrastination et augmenter sa productivité au quotidien. Voici 9 conseils concrets pour vous permettre d’y arriver.

1. S’intéresser aux méthodes de gestion du temps existantes

Bon nombre de personnes débutant dans leur développement personnel s’intéressent d’abord aux différentes méthodes de gestion du temps connues pour mieux planifier leurs actions. Ce bon réflexe est un excellent conseil pour combattre naturellement la procrastination.

En étant capable d’organiser son temps, on combat l’envie de repousser la tâche qui nous dérange. Ceci tout simplement parce qu’on a conscience qu’elle doit être effectuée, puisque vous l’avez intégré à un système.Dans ce cas, retarder l’échéance risquerait de bouleverser l’ensemble de votre planning.

Cette peur panique de perdre pied dans votre vie professionnelle ou personnelle peut être un stress positif qui vous aidera à avancer. La méthode GTD (Getting Things Done) de David Allen est très complète. De plus, elle a déjà aidé de nombreux paresseux de sortir du cercle vicieux de la procrastination.

Avec notre partenaire Blinkist, accédez à plus de 2.000 résumés de livres en rapport au développement personnel.

Inscrivez-vous gratuitement maintenant !

Je m'inscris !

2. Apprendre à se focaliser sur les réelles priorités

Prendre conscience du degré d’importance de la réalisation de vos actions est une manière sûre de déterminer les tâches à effectuer en premier. Comprendre et repérer l’urgence, afin de ne jamais oublier les choses importantes qui ne peuvent plus être reportées.

La matrice d’Eisenhower par exemple, est un schéma simple qui vous aide à déterminer quelles sont les tâches les plus urgentes que vous devez régler.

3. Se fixer des objectifs cohérents et réalisables

L’un des principes fondamentaux de l’efficacité personnelle, c’est de savoir définir ses objectifs clairement. Même si ça paraît simple dit comme ça, il existe beaucoup de personnes qui ne prennent jamais le temps de faire un tel bilan. Pourtant, se fixer des objectifs peut être un grand pas pour votre accomplissement personnel.

En couchant simplement sur papier les projets qui vous tiennent le plus à cœur, vous y verrez plus clair dans votre vie. Attention toutefois à veiller de ne pas définir d’objectifs irréalisables, au risque de vous déprimer inutilement.

4. Rester concentré et ne plus se laisser distraire

Difficile de ne pas remettre au lendemain quand on est systématiquement interrompu dans notre travail. Que ce soit le téléphone qui vibre, la notification Facebook qui clignote ou l’ami de longue date qui vient vous rendre visite… Il y aura toujours une bonne excuse pour retarder l’échéance. Et donc repousser au dernier moment cette tâche que vous évitez avec ferveur.

Sauf qu’au final, le résultat des courses, c’est que vous devez tout faire en urgence. En plus de vous mettre dans un état de panique jamais agréable à vivre, ça renforce votre culpabilité.

Pour éviter ces désagréments, mieux vaut tout mettre en œuvre pour rester concentré sur son travail et ne plus laisser la moindre distraction futile perturber votre organisation personnelle.

5. Reprendre en confiance en soi et ses capacités

Comme je viens de l’évoquer, procrastiner entraîne souvent un profond sentiment de culpabilité. L’ajournement permanent de tâches vous hante, et vous vous en voulez de devoir gérer la situation dans l’urgence alors que vous aviez pourtant largement le temps d’accomplir l’action auparavant.

Si vous vous demandez comment gérer ça, il va tout simplement falloir recommencer à croire en vous.

Si vous partez du principe que vous n’y arriverez pas, aucun miracle ne se produira. Faites-vous confiance, dites-vous que vous en êtes capables.

Se mettre dans cet état d’esprit positif est la seule manière d’en finir avec le découragement et la dévalorisation de l’estime de soi.

6. Se débarrasser des tâches les plus rapides à exécuter

Souvent, en regardant sa liste de tâches, on est déjà découragé à l’avance. Tant de choses à faire, et si peu de temps pour tout y arriver ! Le temps n’est pas encore extensible, et même si c’est bien dommage, il se peut que vous fassiez erreur.

Séchez donc vos larmes et reprenons cette liste ensemble, voulez-vous. J’ai la solution à tous vos ennuis.

Je vous ai déjà parlé de la méthode GTD de David Allen plus tôt, mais s’il y a une seule règle que vous devez absolument retenir dans cet ouvrage, c’est la « Two Minute Rule ». La règle des deux minutes en Français. Le principe est relativement simple. Si une des actions de votre liste prend moins de deux minutes, il faudra l’accomplir immédiatement.

7. Découper son travail pour rester motivé

Une fois que vous aurez épuré votre impressionnante liste d’objectifs en exécutant immédiatement les tâches qui prennent moins de deux minutes, vous vous retrouverez logiquement avec les choses à faire les plus chronophages. Face à ce genre de « projets », on peut vite lâcher prise et retomber dans le piège de la procrastination à nouveau.

La solution pour faire face à ce sentiment de découragement est de simplement découper les plus grosses tâches en sous actions plus rapides. Ainsi, les objectifs à atteindre sont moins impressionnants et ils vous paraîtront plus facilement réalisables.

Parfois, le simple fait de hiérarchiser les étapes d’un projet peut augmenter facilement votre productivité.

8. Combattre l’envie de remettre au lendemain

Si l’un des péchés capitaux qui vous domine le plus est la paresse, alors l’envie de procrastiner risque parfois de revenir vous titiller. Résistez à l’ennemi. L’organisation personnelle n’est pas une simple question de gestion.

La motivation joue un rôle indispensable dans votre réussite.

Si vous vous demandez comment ne plus procrastiner, la réponse la plus logique à vous donner est de simplement reprendre le contrôle de soi.

Arrêtez de trouver des excuses car il n’y a rien de moins profitable sur le long terme.

9. Construire sa propre méthode d’organisation

Toutes les méthodes d’organisation que j’ai cité dans cet article pourront vous aider, mais aucune d’entre elles ne vous correspondra à 100%. Il vous faudra expérimenter certaines approches méthodiques pour être en mesure de construire un système sur-mesure pour augmenter votre productivité.

Chaque personne est différente et vous ne faites pas exception à la règle. Ce qui fonctionne pour moi ne fonctionnera pas forcément pour vous et vice versa.

C’est pour cette raison que vous devez absolument rester curieux et ouverts à toutes les informations disponibles à ce sujet. Les possibilités de vous organiser correctement sont illimitées.

Tout ce qu’il vous reste à faire, c’est de piocher ici et là tous les conseils qui vous aideront à mieux gérer votre charge de travail.

Conclusion

Finalement, même si arrêter de procrastiner demande beaucoup de motivation, il vous est tout à fait possible de mettre en place certaines actions pour combattre ces mauvais réflexes.

Certes, le système qui fonctionnera pour vous dépend avant tout de votre personnalité et vos objectifs personnels. Mais si vous vous intéressez à la multitude d’astuces existantes sur le sujet, vous trouverez sans aucun doute la solution adaptée pour réussir à prendre de nouvelles habitudes positives.

Votre mauvaise gestion du temps ne serait plus qu’un souvenir lointain si vous vous mettez dans le bon état d’esprit.

Nathalie Marty

Nathalie Marty

Bonjour!
Je m’appelle Nathalie Marty, je suis la rédactrice en chef de Bonheur et santé.
Nous avons une mission avec notre équipe : partager avec vous les meilleures astuces pour une bonne santé naturellement et faire de chaque jour une occasion d’être heureux.
Nathalie Marty

Les derniers articles par Nathalie Marty (tout voir)

Facebooktwitterpinterestlinkedin