Habitudes Néfastes

Facebooktwitterpinterestlinkedin

Article invité rédigé par Houria du blog Boulevard du Succès.

Vous arrive-t-il de passer des heures à faire toute autre chose, alors que vous aviez prévu d’avancer vers l’atteinte de votre objectif ? De constater avec regret la baisse de votre motivation sans savoir pourquoi ? Dans cet article vous découvrirez les 6 habitudes communes aux personnes qui stagnent dans leur vie. En abandonnant ces habitudes néfastes à votre réussite, vous retrouverez la motivation et l’énergie nécessaire afin d’affronter n’importe quel objectif ! Prêt(e) à emprunter le chemin du succès ?

1. Vivre dans le passé

« Ne vivez pas dans le passé et ne portez pas le passé comme un fardeau. Mais utilisez simplement votre passé comme l’un de vos mentors pour affiner les erreurs et apporter des changements, vous pouvez investir maintenant et dans le futur » Jim Rohn

Pensez-vous qu’il soit possible de marcher droit devant vous tout en portant votre regard en arrière ? Ou encore, de conduire votre voiture, tout en ayant le regard fixé sur le rétroviseur ? Vous conviendrez que non seulement vous n’arriverez pas à atteindre votre destination, mais qu’en plus, il arriverait de sérieux dégâts… Et bien c’est exactement la même chose pour le passé et le présent. Vous ne pouvez pas atteindre vos objectifs avec succès si vous repassez constamment le film de votre passé.

La construction de votre futur se fait maintenant, dans le présent. Consacrer cet instant précieux à revivre le passé, sabote votre présent par la perte de moral, de temps et d’énergie. Pour construire votre futur, vous libérer du passé est indispensable. Listez les évènements qui occupent votre esprit et tirez-en une bonne fois pour toutes les enseignements à retenir. Fermer ensuite le dossier du passé, car un autre dossier bien plus important mérite toute votre attention, celui du présent !

2. Utiliser des expressions à connotation négatives

« Toute graine plantée dans le sol de l’esprit prend racine, grandit, et tôt ou tard se transforme en actes porteurs d’occasions et de circonstances » James Allen

Lorsque les FARC prenaient des otages, ils n’avaient aucun moyen de les garder enfermés dans la jungle. Comment faisaient-ils alors pour que leurs prisonniers ne s’échappent pas ? Yeux bandés et mains liées, ils leur faisaient répéter des milliers de fois “je suis seul, je suis seul, je suis seul”. Une fois le message intégré à force de répétition, les otages ne cherchaient plus à s’échapper car ils s’étaient convaincus de leur solitude (1). Ainsi, les mots, phrases que vous utilisez et répétez au quotidien ont un impact considérable sur votre vie. Plus ils sont répétés plus ils deviennent votre réalité. Certains vous stimulent à agir, d’autres détruisent votre motivation.

Si vous parlez positif, vous penserez et agirez en conséquence. Par exemple, au lieu de dire “la vie est dure” dites plutôt “la vie est pleine d’opportunité”. En tournant votre vocabulaire vers ce que vous souhaitez, votre esprit se dirige automatiquement vers votre objectif. Quelles sont les expressions négatives que vous répétez quotidiennement ? Vous poser la question est important car votre cerveau finit par croire ce que vous répétez régulièrement.

3. Vous blâmer constamment

« La personne la plus influente vous parlant à longueur de journée, c’est vous. Donc, vous avez avantage à être très prudent à propos de ce que vous vous dites » Zig Ziglar

Imaginez quelqu’un vous blâmer lorsque vous faites une erreur, comment vous sentez-vous ? Démoralisé n’est-ce pas ? Si au contraire, vous êtes encouragé, qu’est-ce que vous éprouvez ? Vous retrouvez confiance en vous, avez envie de vous dépasser et donner le meilleur de vous-même ! Voilà pourquoi les encouragements sont bien plus profitables que les reproches pour atteindre vos objectifs avec succès. C’est pareil lorsque vous êtes seul avec vous-même, soyez votre meilleur(e) ami(e), agissez comme si vous agiriez avec une personne qui vous est chère.

Habitudes Néfastes

En vous disant ” j’aurais jamais dû faire ça ” vous ne gagnez rien si ce n’est un état d’esprit au plus mal. Considérez plutôt les erreurs comme des essais pour lesquels vous avez agi de votre mieux. Les échecs comme des challenges qui vous permettent de vous perfectionner.

4. Entretenir un discours intérieur négatif

« Les pensées ruminées toute la journée finissent par nous influencer » Christophe André

Les pensées qui prédominent dans votre esprit ont une influence directe sur les résultats que vous obtenez. Cela est dû au biais de confirmation d’hypothèse. Votre cerveau a tendance à se conformer à ce qu’il croit. Si vous choisissez d’entretenir un monologue intérieur négatif, vous finirez par vous comporter de manière à réaliser ce que vous redoutez. Ainsi, si vous vous persuadez que vous êtes incapable d’y arriver, que vous ne serez jamais choisis pour cet entretien, vous avez plus de chance d’échouer.

Comment y remédier ? Dès qu’une pensée négative arrive dans votre esprit, couper court au monologue qui s’annonce. Robin Sharma, expert reconnu en leadership, préconise de remplacer immédiatement la pensée négative par une pensée positive (2). Veillez à ce que l’affirmation soit objective et dite là à haute voix, puis dirigez votre attention vers vos objectifs.

5. Trouver tout le temps des excuses

« Lorsque vous blâmez et critiquez les autres, vous évitez une vérité sur vous-même » Deepak Chopra

Lorsque vous justifiez une difficulté par les circonstances, les autres, l’environnement, cela vous déresponsabilise et ferme la porte à toute évolution. En agissant ainsi, vous donnez l’instruction à votre cerveau que quoique vous fassiez rien ne changera et donc à quoi bon continuer ? C’est l’un des plus grands obstacles à votre réussite. Pour vous en défaire il est impératif de dire stop aux pensées victimisantes. Car oui, sur le moment vous vous sentez soulagé et vous ne perdez pas la face, mais sur le long terme cela a des conséquences redoutables sur votre réussite.

David J. Schwartz, l’un des premiers experts en motivation a appelé cela l’excusite, la maladie de l’échec (3). Il a constaté que plus un individu a du succès moins il est enclin à trouver des excuses. Soyez proactif et demandez-vous: qu’est ce que je peux faire pour y arriver ?

6. Consommer des médias négatifs

« Lorsque tu te concentres sur ce qui est négatif, injuste ou mauvais, ton travail en pâti (en souffre) ainsi que ton impact sur les choses » Jeff Walker

Selon plusieurs études scientifiques, il a été prouvé qu’une information négative est 3 fois plus puissante qu’une information positive (4). Cela s’explique par l’instinct de survie humain. On porte plus d’attention à l’arbre qui tombe, qu’à la forêt qui pousse. Voilà pourquoi ce sont les faits les plus tragiques qui font la une des journaux télévisés. S’exposer quotidiennement aux médias négatifs a un véritable impact sur notre état psychologique.

Kelly McGonigal, psychologue américaine explique comment le stress menace notre volonté (5). En regardant des informations négatives, vous vous sentez mal et cela induit des envies redoutables dues au stress. Vous aurez tendance à chercher quelque chose pour vous sentir mieux et qui ne correspond pas toujours à ce qui vous est profitable. Avez-vous déjà essayé la diète médiatique ? Elle allégera votre esprit, améliorera votre créativité et augmentera votre niveau de bien-être et de motivation !

Ressources:

(1) Comment libérer et muscler votre cerveau, Idriss Aberkane, CERA
(2) Le moine qui vendit sa Ferrari, Robin Sharma
(3) La magie de voir grand, David J. Schwartz
(4) Barbara L. Fredrickson et Marcial F. Losada, 2005
(5) L’instinct de volonté, Kelly McGonigal

Houria

Blogueuse chez Boulevard du Succès
Houria, blogueuse, passionnée par le fonctionnement du cerveau et la réussite, j'étudie l'itinéraire qui mène au succès et partage mes découvertes sur mon blog Boulevard du Succès. Vous y découvrirez mon livre 363 citations inspirantes, où j’ai répertorié les meilleures citations pour se motiver, avoir un mindset de gagnant et passer à l’action pour atteindre ses objectifs avec succès
Houria

Les derniers articles par Houria (tout voir)

Facebooktwitterpinterestlinkedin