Vous ne vous en rendez peut-être pas compte sur le moment. Mais votre manque de confiance vous prive d’une infinité d’expériences. En doutant en permanence de vos talents, vous pratiquez inconsciemment une forme d’auto-censure. Vous étouffez toutes les opportunités qui se présentent à vous, toutes ces petites choses susceptibles de vous permettre d’atteindre votre but, de vous pousser à « vivre » plutôt qu’à simplement « exister », par simple crainte de l’échec ou du regard des autres.

Facebooktwitterpinterestlinkedin

Article écrit par Hélène de Prism’Evolution.

Mais rassurez-vous : rien n’est immuable ! Si vous pressentez que votre estime est en détresse à l’heure actuelle, vous pouvez tout à fait envisager de faire un travail sur vous-même pour dépasser cette entrave à votre épanouissement. La persévérance et la patience seront vos meilleures alliées : tout vient à point à qui sait attendre… Découvrez nos 4 conseils pour booster votre confiance en vous. Et ce, dès aujourd’hui !

Ne confondez pas « confiance » et « égo »

À l’heure où les réseaux sociaux sont inondés de moues aguicheuses embellies à grands coups de Photoshop et où les plus jeunes générations pratiquent assidûment l’art de l’auto-contemplation, il convient de revenir quelques instants sur un précepte essentiel : contrairement aux apparences, l’ego et la confiance ne partagent que fort peu d’affinités.

Une personne dotée d’une solide confiance en elle a conscience de qui elle est, de ses forces et faiblesses, et ne cherche pas à obtenir l’aval des autres. Elle est capable de mettre son amour propre au placard pour servir des objectifs bien plus spirituels, de se remettre en cause et de pratiquer l’empathie pour progresser dans sa vision des choses. À l’inverse, un individu à l’égo XXL écrase autrui en s’imaginant meilleur que n’importe qui, se ferme au dialogue et ne pense que par le « moi ». C’est en somme, le soleil contre le trou noir : l’un irradie vers l’extérieur, l’autre concentre son énergie vers l’intérieur… au grand dam des malheureux destinés à croiser sa route. En toute objectivité, quelle configuration vous semble la plus enviable ?

Perfectionnez votre imperfection


Tout le monde est unique. Tout le monde dispose d’un petit quelque chose de spécial dont découle toute sa singularité et sa valeur. Vous en doutez ? Commencez donc par ne pas être si sévère et exigent avec vous-même. Le fait que vous n’ayez pas (encore) conscience de votre particularité ne signifie pas ipso facto que vous en êtes dépourvu.

Même vos différences les plus bizarroïdes (si compté qu’une différence puisse véritablement être qualifiée de « bizarre ») méritent d’être cultivées. Elles définissent qui vous êtes, forgent votre identité et votre personnalité. Vous ne pourrez jamais être parfait ou plaire à tout le monde. Alors plutôt que de vous vouer corps et âme à une quête stérile, choyez vos petites imperfections physiques et vos particularités spirituelles. C’est là une merveilleuse façon de vous réconcilier avec votre être profond et de redorer durablement votre estime.

Arrêtez de voir le verre à moitié vide

Savez-vous que votre cerveau brasse environ 60.000 pensées par jour … dont seulement 20% sont positives ? Cela implique qu’une écrasante majorité de vos pensées dispose, bien souvent à votre insu, du pouvoir d’influer négativement sur votre état d’esprit. Il a été démontré que les pensées ont un impact direct sur notre façon d’être, et même notre état de santé. Plus vous serez réceptif au négatif que vous envoient vos neurones, plus vous risquerez de sombrer dans la déprime, de verser dans l’auto-sabotage et de bafouer votre estime. Un état auquel vous consentez indirectement en vous laissant assaillir par vos pensées négatives sans réagir.

Pour reprendre le contrôle, entraînez-vous à voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. En somme, voyez le positif au détriment du négatif, soyez optimiste plutôt que pessimiste. C’est ce qu’on appelle la psychologie positive. Plus vous entretiendrez ce cercle vertueux, plus vous serez en mesure de transformer le positif en énergie opérationnelle et de changer votre vision du monde, mais aussi et surtout de vous-même.

Devenez un Indiana Jones du quotidien

Vous admirez la bravoure de ce cher Indi’ derrière votre écran de télévision ? La mauvaise nouvelle, c’est qu’a priori il y a peu de chances que vous vous retrouviez du jour au lendemain à rechercher un ancien temple aztèque en pleine jungle et à affronter des méchants très méchants avec style (est-ce une si mauvaise nouvelle ?). La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez être aussi badasse et courageux qu’un aventurier des temps modernes en pratiquant allègrement la prise de risques, à votre échelle.

Avec notre partenaire Blinkist, accédez à plus de 2.000 résumés de livres en rapport au développement personnel.

Inscrivez-vous gratuitement maintenant !

Je m'inscris !

Je m’explique. Généralement, on a tendance à fuir la prise de risques pour assurer ses arrières. Sage décision ? Rien de moins sûr. La pire des choses à faire est de renoncer à une opportunité, sous prétexte que vous tenez à votre stabilité et/ou que vous ne vous en sentez pas le panache. Or, même une expérience qui s’est soldée par un échec est enrichissante : dans tous les cas, vous en sortez grandi, sans regret, et fier de ce que vous avez accompli. Bien sûr, un défi a quelque chose d’effrayant de prime abord… Mais craindre de s’engager dans un challenge revient tout bonnement à stagner et perdre votre temps. Il faut parfois se laisser pousser dans ses propres retranchements pour prendre durablement conscience de ses forces et de ses compétences cachées. Comment espérer découvrir vos qualités si vous ne leur laissez pas même une chance d’éclater au grand jour ? Forcez-vous à accomplir de nouvelles expériences, et vous verrez que petit à petit, par la force des choses, votre confiance en vous s’en trouvera considérablement boostée.

 

Le plus difficile dans votre quête de confiance, c’est d’accepter de remettre votre comportement en cause et de sortir de votre zone de confort. Mais le jeu en vaut la chandelle. Si vous souffrez d’une timidité excessive et d’une estime ras-des-pâquerettes, ne restez pas les bras croisés à attendre de vous réveiller un matin touché par la grâce divine. Vous seul avez les moyens de changer : donnez-vous la chance d’y parvenir ! En comprenant cela, vous faites déjà le plus gros du travail.


N’hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés. Cela nous permet de savoir si nous créons le contenu qui vous intéresse.

Suivez-nous sur Facebook si vous avez des questions ou si vous voulez juste recevoir quelques articles intéressants. Vous pouvez aussi vous inscrire à notre newsletter.

Facebooktwitterpinterestlinkedin

Je vous souhaite une agréable visite sur Motive-toi.com. 🙂


Hélène

Passionnée par le développement personnel et les méandres de l'esprit humain, au service de Prism'Evolution, organisme de formation au coaching de vie (plus d'infos).

Les derniers articles par Hélène (tout voir)

Facebooktwitterpinterestlinkedin