Motivations

Techniques De Lecture Rapide : Comment Lire 300 % Plus Vite Et « Presque » Ne Rien Perdre De La Compréhension

• Bookmarks: 23


Les personnes qui ont atteint un certain niveau de réussite ne se contentent pas de lire. Elles engloutissent des montagnes d’informations en un temps record. Cette capacité est une grande partie de ce qui les rend si formidables. Mais que se passerait-il si nous pouvions tous apprendre à lire 3 fois plus vite ?

La somme de toutes les informations disponible double tous les 9 mois. Nous finissons par survoler les titres plutôt que d’aller en profondeur dans un sujet qui pourrait réellement nous éduquer. On en apprend de plus en plus sur moins, et de moins en moins sur à peu près tout le reste. Sans compter que nous devons traiter les informations de plus en plus vite uniquement pour maintenir notre niveau de connaissances existant. C’est là que les techniques de lecture rapide entrent en jeu et montrent tout leur intérêt.

La lecture est donc une des activités courantes et l’une des compétences les plus importantes pour acquérir de nouvelles connaissances. Des connaissances à la fois spécialisées et généralistes. Mais comment pouvons-nous alors rendre le plus efficace possible ce processus d’analyse d’informations pertinentes ? Il existe des techniques éprouvées pour parcourir un texte et trouver rapidement des informations spécifiques. Ces techniques sont-elles adaptées à ce que nous essayons d’accomplir ?

Pouvons-nous réellement lire 3x plus vite et ne rien perdre au niveau de la compréhension ?

Dans cet article, nous examinerons les compétences de lecture rapide et nous décrirons 3 techniques que vous pouvez utiliser pour lire mieux et plus rapidement. Nous verrons également quand leurs utilisations sont les plus appropriées et les effets qu’elles peuvent avoir sur la compréhension.

C’est quoi la lecture rapide ?

La lecture rapide est un concept connu depuis des décennies. Du moins depuis la publication en 1959 du livre Reading Skills d’Evelyn Wood et de son programme de formation. Même le président américain Richard Nixon a profité de ce programme lors de sa présidence. Plus récemment, le psychologue Tony Buzan s’est intéressé au sujet dans son livre La lecture rapide. Il a également revendiqué l’origine du Mind Mapping. Un championnat de France de lecture rapide et Mind Mapping se déroule chaque année depuis 2017. Et il existe même une fédération française de lecture rapide qui a pour but de pousser ses membres à atteindre le plus haut niveau.

CHAMPIONNATS DU MONDE DE LECTURE RAPIDE 2019 — LE DOCUMENTAIRE

La lecture rapide est un puissant ensemble de méthodes efficaces. Il permet d’accélérer la vitesse de lecture. C’est un processus qui consiste à reconnaître rapidement des phrases sur une page plutôt que d’identifier des mots. La lecture rapide engage les yeux, les oreilles, la bouche et le cerveau encore plus que la lecture normale. Il permet d’utiliser nos sens et la puissance de notre cerveau encore plus efficacement. Et lorsque pratiqué en suivant de bonnes techniques, il permet aussi de développer une meilleure compréhension. Une lecture rapide implique de s’entraîner à se concentrer davantage sur ce qui est devant soi et à éviter les distractions.

Les personnes qui lisent rapidement en utilisant des techniques arrivent à lire jusqu’à 3 fois plus vite que le lecteur moyen. Avec des compétences de lecture rapide, nous pouvons ainsi lire jusqu’à environ 1500 mots par minute ! Cela semble impossible, mais c’est vrai. Il faut savoir que le rythme normal pour la plupart des lecteurs se situe entre 200 et 400 mots par minute. Ce qui est déjà plus rapide que les informations que nous obtenons le plus souvent grâce à l’écoute.

Comment fonctionnent nos yeux pour lire ?

On appelle « fixation » lorsque l’œil s’arrête pendant quelques centaines de millisecondes à un certain endroit d’un texte. Une grande partie de l’information visuelle est perçue pendant ces fixations. Cela se produit via la fovéa, la zone de la rétine où le champ de vision est le plus petit. Ce qui limite la lecture à 4 ou 5 lettres maximum.

lecture rapide oeil

Les fixations oculaires fréquentes sur presque chaque mot d’un texte nous ralentissent. Elles créent une sorte de limitation biologique, un obstacle mécanique à une lecture plus rapide. C’est un processus inefficace, comme si l’œil prenait plusieurs fois des photos identiques d’un même espace. Ce processus pourrait être grandement amélioré si l’œil pouvait s’arrêter moins fréquemment pendant la lecture.

3 techniques de lecture rapide les plus reconnues

Nous pouvons voir bien plus que le simple mot d’un texte lorsque nos yeux fixent un mot en particulier. Au lieu de lire un ou deux mots, nous pouvons apprendre à décoder 3 à 7 mots à chaque fixation. C’est pourquoi les techniques de lecture rapide se basent sur un élargissement du champ visuel. Ce simple changement peut aider la majorité des personnes à tripler leur vitesse de lecture. Vous pouvez effectuer un test de lecture rapide en ligne sur le site Readingsoft.com.

lire vite fixation

Parmi les techniques de lecture rapide les plus courantes, nous allons décrire les 3 plus reconnues : la stimulation manuelle, la prévisualisation et la segmentation.

Technique 1 — L’écrémage ou la prévisualisation

La prévisualisation ou l’écrémage consiste à déplacer rapidement les yeux de préférence au centre de la page. Les personnes qui utilisent cette technique sont capables de parcourir et de comprendre une page entière en quelques secondes.

Essayez de prévisualiser votre texte et de le survoler avant de le lire entièrement. Repérez les éléments tels que les titres, les sous-titres, les listes à puces, les graphiques et les index. Il est indispensable d’identifier ces éléments clés avant d’entrer dans les détails. Vous ne lirez pas tous les mots, mais cela vous donnera une idée des sections que vous pouvez ignorer entièrement. Cela vous aidera à localiser les informations importantes. Avec un peu de pratique, vous améliorerez votre vitesse de lecture pour identifier les phrases clés dans un paragraphe.

Définissez votre objectif en vous demandant ce que vous attendez du contenu que vous voulez lire. Pour les livres techniques par exemple, commencez par lire les 3 à 5 premières phrases de chaque section. Vous aurez ainsi une excellente introduction aux idées et informations les plus importantes. Et en connaissant les chapitres, vous pouvez même parcourir des informations spécifiques et sauter plusieurs paragraphes ou pages. Il ne sert à rien de tout lire d’un bout à l’autre. Lisez ce qui doit être lu, rien de plus.

Technique 2 — La stimulation manuelle ou la technique du pointeur

La stimulation manuelle est une technique de lecture rapide qui permet de garder un niveau de compréhension constant. Elle a été développée par la créatrice de la lecture rapide moderne, Evelyn Wood. Il s’agit de déplacer l’index ou un pointeur quelconque sur la page et sous la phrase que vous allez lire. Vous pouvez également utiliser une carte que vous placez sous chaque ligne. Cela fonctionne tout aussi bien. Vous pourrez ainsi améliorer en même temps votre concentration et votre vitesse.

Vous pouvez essayer d’utiliser deux doigts pour diriger vos yeux une fois familiarisés avec cette technique. Au lieu de les déplacer en douceur le long des lignes, effectuez deux rebonds sur chaque ligne. C’est plus rapide et plus avancé, mais votre capacité à lire des morceaux de mots déterminera votre vitesse. La vitesse à laquelle vous pouvez sauter des mots et toujours saisir la phrase.

Technique 3 — La segmentation

La lecture de groupes de mots est l’une des compétences clés à acquérir pour apprendre à lire vite. Comme son nom l’indique, cette technique consiste à lire des morceaux de phrases plutôt qu’un seul mot. Les lettres transportent à peine des informations. Les mots seuls ont déjà un sens. Les phrases portent un concept ou une idée. Les phrases sont des images. Comprendre ces images est la clé de la technique de lecture rapide par segmentation.

En lisant des morceaux de phrases, vous réduisez considérablement votre temps de lecture. Vous utilisez votre vision périphérique pour capter les informations autour du bloc de mots que vous lisez. Idéalement, vous devriez arriver à lire avec vos yeux fixés au milieu de la ligne et être capable de comprendre le sens de la phrase.

La carte mentale ou Mind Mapping pour organiser les informations

Il peut être utile d’utiliser une carte mentale (carte heuristique ou Mind Mapping) pour organiser les informations que vous lisez. Une carte mentale est un moyen simple de structurer visuellement vos idées afin de faciliter l’analyse.

Voici les cinq principes du Mind Mapping :

1. L’idée principale est cristallisée dans une image centrale ;
2. Les thèmes principaux rayonnent de l’image centrale en tant que branches ;
3. Les branches comportent une image clé ou un mot clé écrit sur sa ligne associée ;
4. Les sujets de moindre importance sont représentés comme des brindilles de la branche concernée ;
5. Les branches forment une structure nodale connectée.

lecture rapide mind mapping

Quand passer à la lecture rapide ?

Il est important de réaliser que la lecture rapide est un équilibre entre le rythme et la compréhension. Des études ont montré que plus vous lisez vite, plus vous perdez en compréhension, en particulier lorsqu’il s’agit des détails. De manière générale, si vous voulez mémoriser quelque chose, vous devrez lire à moins de 100 mots par minute. La vitesse moyenne d’apprentissage est de 100 à 200 mots par minute. Et de 200 à 400 mots pour la compréhension. Tout ce qui dépasse 500 à 600 mots par minute signifie sacrifier votre compréhension du texte.

Il existe cependant quelques méthodes qui peuvent aider à dépasser ces limites. Nous les aborderons dans le titre suivant.

La lecture rapide n’est peut-être pas la réponse si vous devez lire un document technique ou juridique complexe. De même, il serait judicieux de ralentir le rythme si le sujet vous est nouveau ou inconnu. Cependant, si vous n’avez besoin que de comprendre les arguments de base, une technique de lecture rapide peut faire des merveilles. Cela peut être particulièrement vrai si vous projetez de relire quelque chose plus lentement lorsque vous serez moins occupé.

Comment lire plus vite sans perdre en compréhension ?

Les techniques de visualisation et de mémorisation. La compréhension dépend de la capacité de visualiser et de mémoriser. Maîtrisez des techniques de mémorisation telles que les cartes mentales ou la construction d’un palais de la mémoire. Vous serez plus en mesure de visualiser et de mémoriser de nouvelles informations. De plus, vous améliorerez certainement votre compréhension dans le processus.

Améliorez votre vocabulaire. Tant de mots ont une myriade de significations qui dépendent du contexte dans lequel ils sont utilisés. Vous devez connaître le sens de ces mots afin de comprendre ce que vous lisez.

Prenez des notes. Lorsque vous prenez des notes, vous vous forcez à interpréter ce que vous lisez. Et si vous trouvez qu’il est difficile de résumer le texte, c’est que vous ne l’avez pas entièrement saisi.

Gardez le sujet à l’esprit. Gardez à l’esprit le sujet principal du document ou du chapitre que vous lisez. Il vous sera beaucoup plus facile de comprendre la vraie signification des mots et des expressions.

Prévisualisez le texte. La compréhension dépend beaucoup de la capacité à comprendre la signification des mots et des phrases dans leur contexte. Vous pouvez utiliser la technique de l’écrémage avant de commencer réellement à lire.

Spritz : une application pour lire plus vite

De nos jours, les textes peuvent être présentés de manière plus dynamique sur nos appareils numériques. De nouvelles applications de lecture nous aident à lire plus rapidement et avec une assez bonne compréhension. L’application Spritz par exemple, fonctionne depuis un navigateur web. Cette extension permet d’améliorer le nombre de mots lus à la minute grâce à des techniques de lecture rapide. L’application affiche un mot après l’autre à l’écran. Les espaces blancs entre les mots sont supprimés pour réduire les mouvements de l’œil.

Interview de Kamal Touré, Champion du Monde de Lecture Rapide

Conclusion

Il existe différentes techniques que vous pouvez utiliser pour améliorer votre vitesse de lecture. Tous impliquent de parcourir une page plutôt que de se focaliser sur chaque mot. Cependant, il n’y a pas de technique simple pour lire un texte plus rapidement sans perdre une partie de la compréhension. Si une compréhension approfondie du texte n’est pas votre objectif principal, alors la lecture rapide pourrait être une excellente option.

Utilisez-vous aussi une technique de lecture rapide ? Partagez vos réflexions en commentant cet article. Nous pourrions tous en profiter !

Facebooktwitterpinterestlinkedin
23 recommended
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.