Comment Être Un Introverti Heureux !

Facebooktwitterpinterestlinkedin

« Le bonheur c’est de continuer à désirer ce qu’on possède ». Saint Augustin

« La joie de vivre n’est pas un but, c’est un devoir ». Louis Pauwels

« L’espérance d’une joie est presque égale à la joie ».  William Shakespeare

Article invité écrit par François

Je ne pense pas que vous soyez arrivé sur cet article par hasard… Si vous êtes ici, c’est que vous vous pensez être introverti et quelque-chose dans votre vie vous empêche d’être pleinement heureux.

Peut-être vivez-vous votre introversion comme un frein qui vous empêche d’atteindre vos grands objectifs ? Peut-être, pensez-vous que le bonheur c’est pour les autres ? Les extravertis, les gens populaires qui semblent hypnotiser les foules avec leur charme et leur charisme ?

Avez-vous remarqué comment vos collègues, pourtant moins doué que vous, réussissent à imposer leur point de vue et obtenir les promotions ? Oui, oui, la promotion que vous briguiez depuis des années… Pouf envolée !

Rassurez-vous… Vous n’êtes pas seul ! Loin de là… Pour vous en convaincre, je me suis mis à écrire un petit blog qui traite de ce sujet : Introverti

Les statistiques montrent qu’entre 30 à 50 % de la population est introvertie. Pas mal… hein !

Mais qu’est-ce que l’introversion ? Pour faire simple, c’est un mode de fonctionnement. Cela veut dire que pour vous, être en groupe demande un effort. Oui, cela consomme votre énergie. Au point, qu’il vous est indispensable de vous retrouver un peu seul pour recharger vos batteries.

Cela n’a l’air de rien… Mais quand on ne se connait pas, cette introversion peut causer quelques difficultés.

Vous allez avoir tendance à fuir les échanges sociaux ou pire vous allez vous croire incapable de converser avec vos collègues et amis. Vous allez imaginer que vous n’avez pas de conversation, que vous vous êtes incapables de faire une brillante présentation !

Eh bien… C’est FAUX !!! Vous en êtes capables.

Mais revenons au sujet de cet article… Comment être heureux quand on est introverti ?

Lisez l’article jusqu’au bout, le conseil qui m’a été le plus utile est à la fin ! Suspens…

Les 8 conseils en or massif pour être un introverti heureux

1. Connaissez votre mode de fonctionnement

Oups désolé… J’ai un peu anticiper ce conseil dans le paragraphe précèdent 😉

Bref, vous avez compris que bien connaitre son mode de fonctionnement introverti est PRIMORDIAL !

  • Sachant que vous avez besoin de ménager votre énergie, vous devez vous aménager des temps de pause introvertie pour vous ressourcer après chaque échange social. Un temps de pause introvertie doit être organisé. Pas question de profiter de ce moment pour lire vos mails ou pour travailler… Vous devez faire quelques-choses qui vous ressource, qui vous dynamise : une promenade, un peu de lecture, un peu de musique…
  • Il sera fort utile de limiter ces échanges en nombres et en durée. Ne culpabilisez pas… Si vous pouvez éviter une réunion dans laquelle votre présence n’est pas indispensable faites-le !
  • Finalement, préparez vos échanges ! Si vous avez une idée claire de comment cela va se passer, des objectifs… L’échange sera plus confortable. Vous serez rassuré par votre préparation, plus réactif car vos arguments seront prêts et tout ira plus vite. Par exemple, préparez toujours un ordre du jour pour une réunion avec un temps limite.

Comment Être Un Introverti Heureux !

Une erreur assez courante chez nous, les introvertis, c’est que nous pensons devoir agir comme un extraverti pour nous faire accepter. Nous nous épuisons dans des conversations sans sens, nous nous perdons dans des sorties, un carnaval d’extraversion…

Et puis nous nous retrouvons éreinté et vidé. Le pire c’est que cela tend au cercle vicieux car ainsi vidé nous nous relançons dans ce marathon extraverti pensant que cela va nous aider !

GROSSE ERREUR ! ménagez-vous et arrêtez ce délire d’extraversion forcée.

Il vous faut connaitre ce qui vous ressource. Si c’est lire un bon vieux bouquin ou passer du temps sur Netflix… et bien, allez-y et ne portez pas attention à l’avis des extravertis. Mais de grâce, fuyez la surstimulation.

Personnellement, je me ressource dans la créativité et principalement l’écriture.

Une très bonne vidéo sur ce sujet est le TEDx de Susan Cain. C’est grâce à elle que j’ai découvert et que je me suis passionné pour cette thématique. C’est un bon exemple que l’on peut être introverti et être un excellent orateur.

Susan Cain : le pouvoir des introvertis

2. Ayez de la gratitude pour ce que vous avez déjà

Nous autres les introvertis sommes des insatisfaits chroniques ! Nous sommes en auto-analyses permanentes. Nous cherchons toujours des moyens de nous améliorer et améliorer notre quotidien.

Evidemment, à chercher la perfection on ne trouve jamais son bonheur !

Donc aimez ce que vous avez déjà !

Comment Être Un Introverti Heureux !C’est un drame de voir des pères (ou des mères) de famille passant à côté de leur enfant à cause d’un job frustrant. Et rassurez-vous, la plupart des jobs le sont… frustrants.

Vous avez la santé ? Une famille ? Un toit sur votre tête ? Alors, soyez heureux de cela au lieu de toujours envisager plus ou mieux. Même si vous obtenez ce que vous désirez, vous vous y habituerez et finirez par envisagez un autre Graal !

Je ne dis pas qu’il ne faut pas des objectifs (ambitieux). C’est bien les objectifs… mais pas au point d’en négliger son présent et ce que l’on a déjà.

3. Votre seul devoir et d’être heureux et de faire le bonheur de vos proches

Beaucoup d’entre nous ont de grandes ambitions : carrière, argent, liberté financière, richesse…

Le problème est que ces idéaux sont ceux de la société et que bien souvent ils ne correspondent pas à ce que nous souhaitons vraiment.

Une première étape au bonheur serait de connaitre ce qui nous rend heureux, réellement heureux !

Pour ce faire, il faut attacher plus d’importance à ce que l’on ressent, qu’à ce que l’on entend autour de nous.

Recherchez les moments où vous vous êtes sentis heureux, enthousiastes, émus… Il est fort probable que ces moments ont touché une corde sensible.

Si vous arrivez à identifier ces moments, vous mettrez le doigt sur vos valeurs, vos forces ou même votre mission de vie (si vous avez de la chance).

Pour moi, le but principal de notre existante est d’être heureux et de porter ce bonheur autour de nous.

Arrêtons cette course à la possession consumériste, arrêtons ces rivalités inutiles et concentrons-nous sur ce qui nous rend VRAIMENT heureux.

Souvent, il s’agit de chose simple à apprécier dans l’instant présent : le sourire de son enfant, un rayon de soleil, un joli paysage…

PROFITEZ !!! C’est un devoir, surtout lorsque l’on est parent !!! Car si nous ne montrons pas à nos enfants comment être heureux comment pourraient-ils le devenir ?

Ce devoir de bonheur est d’autant plus délicat pour nous autres introvertis… Car nous sommes des RALEURS 😉 jamais contents !!! Donc prendre un peu de recul et profitez est un sacré challenge.

Fort heureusement, nous sommes très bons quand il s’agit de contempler ou de nous émouvoir… de grands romantiques. Il s’agira donc, ici aussi, de découvrir ce qui nous touche ! Et d’en user et abuser.

4. Passez à l’action

Un super conseil… J’ai lu récemment la règle des 5 secondes de Mel Robbins. En résumé, l’auteur indique que si vous ne passez pas à l’action dans les 5 secondes après avoir eu une pensée (envie, idée…), vous ne la mettrez jamais en œuvre !!!

Nous sommes formidables, nous avons des dizaines d’idées brillantes tous les jours.

Mais nous n’en faisons rien car nous sommes englués dans notre routine et que dès que quelque chose sort de cette sacro-sainte routine nous tirons le freinage d’urgence.

Passez à l’action rapidement avant que votre cerveau ne tire ce freinage d’urgence et ne vous bloque dans votre lancée.

Comment arrêter de vous mettre des bâtons dans les roues : Mel Robbins

Ce conseil s’applique d’autant plus aux introvertis. Nous sommes les rois de l’intellectualisation et passons un temps fou à réfléchir, à peser le pour et le contre, pour finir par ne rien faire !

Donc un peu moins de réflexion et plus d’action !

5. Ayez de vraies conversations

Point critique pour les introvertis !!!

Vous l’aurez noté, nous ne sommes pas les spécialistes de la sociabilisation… Quelques amis, mais pas autant que ce que l’on devrait avoir (si on écoute la société…).

Pourtant, faute de quantité, nous faisons de la qualité. Peu d’amis certes, mais des relations plus riches plus profondes !

Kalina Silverman, fondatrice du mouvement Big Talk et grande introvertie, nous le dit : « cessons de perdre notre temps dans des bavardages inutiles et posons-nous de vraies questions ». Parlons des sujets qui nous touchent et nous importent réellement.

How To Skip the Small Talk and Connect With Anyone | Kalina Silverman

6. Prenez soin de vous et des autres

Vous direz… il est un peu bateau ton conseil ! Pas tant que cela…

Quand vous êtes crevé, que vous avez le moral dans les chaussettes et que tout part en vrille dans votre vie… faites une pause et prenez soin de vous.

Temporiser et se recentrer su soi et la clé pour casser les dynamiques négatives. Quand on prend soin de soi on reconnait sa valeur. On se dit : tu es important et tu mérites que l’on prenne soin de toi !

Si vous ne prenez pas soin de vous personnes ne le fera.

Plus subtil, prenez soin d’autrui. En prenant soin d’autrui, on se soigne soi-même. On renforce son estime de soi et ses relations.

Pour un introverti, c’est primordial ! Comme dit précédemment, nous devons avoir des relations riches en qualité. Et prendre soin des autres est un moyen de rencontrer cet objectif.

Vous pourriez commencer par vos proches…

7. Ne croyez pas toutes vos pensées

J’ai dit quelque part plus haut dans cet article que nous sommes des RALEURS… Plus précisément nous sommes spécialisés dans la rumination.

Un évènement, même anecdotique, va tourner en boucle dans notre cerveau. Nous allons l’étudier, l’interpréter et bien souvent une petite broutille va devenir un problème majeur pour nous.

Inutile de vous dire que lorsque l’on se fixe ainsi sur ces petits tracas du quotidien, on ne peut que devenir stressé et déprimé.

Une solution !!! Arrêtez de croire vos pensées.

Vous êtes votre meilleur ami mais également votre pire ennemi.

En effet, votre cerveau a été sélectionné plus pour anticiper les problèmes que pour profiter des bons moments.

Dès lors nous sommes très sensibles une mauvaise nouvelle et pire encore, nous nous fixons sur celles-ci comme une moule sur son rocher.

La solution est de prendre du recul sur ses pensées et de se demander :

  • Est-ce vrai ? Bien souvent, ce que nous pensons et une pure interprétation donc question suivante …
  • Comment pourrais-je vérifier cette pensée ? Si cette pensée est « vraie », elle n’est peut-être pas utile…
  • Que m’apporte cette pensée ? Et même si cette pensée est vraie et utile… pas sûr que l’on puisse y faire quelque-chose.
  • Que puis-je y faire ?

Si cette pensée est fausse, ne vous apporte rien de positif et que vous ne savez pas prendre d’action… Laissez tomber et passer à autre chose.

8. Anticiper votre bonheur

Vous vous rappelez, au début de l’article je vous disais que le conseil qui m’a été le plus utile était ce dernier… Nous y sommes !

Rien de tel qu’un peu d’anticipation pour faire monter l’attention.

Un peu comme le suspens dans les films ou les « cliffhanger » dans les séries… La dernière séquence qui vous donnait envie de voir le prochain épisode.

Cette anticipation est aussi la cause de votre bonheur d’enfant le jour de Noël ou lorsque vous aviez fini les examens !

Anticipez quelques-choses en augmente l’impact !

Donc si vous partez en vacances (bon, on imagine car avec ce fichu confinement, ce n’est pas gagné…), anticipez… Achetez de la documentation, regardez des films sur votre future destination, découvrez la cuisine de ce pays !

Notez les futurs évènements heureux sur votre calendrier.

Imaginez le bonheur que vous allez ressentir à l’avance.

A contrario, vous pouvez aussi magnifier vos souvenirs passés, pour peu que vous n’ayez pas une tendance à la nostalgie chronique. Ressortez les vieux albums…

Conclusions – Oui bon en pratique, cela donne quoi ?

Très simple !!!

  • Tenez un journal de gratitude : notez ce qui vous a rendu heureux aujourd’hui mais également ce qui va vous rendre heureux demain ! N’hésitez pas à y archiver des photos, des souvenirs…
  • Profitez des choses simples et belles de la vie. Laissez tomber la course au « toujours plus »
  • Enrichissez vos relations ! Peu nombreuses certes mais de qualité.
  • Soyez fier d’être introverti et remettez à leur place les malotrus qui nous pensent asociaux ou incapable de conversation.

Présentation d’introverti

Mais qui est derrière « introverti » ?

Qui écrit ces articles inspirants sur l’introversion ? 😉

Tadam… C’est moi, François… jeune quarantenaire, père de famille, époux, fils, salarié d’une petite PME…

  • Hyper-introverti... J’ai longtemps souffert de cet aspect de ma personnalité. A l’école, pas beaucoup d’amis, harcèlement scolaire (ressenti comme tel, en tout cas…). J’étais le petit intello du fond 😉
  • J’ai bien réussi mes études. Normal, je potassais mes cours comme tout bon introverti… mais je perdais des points lorsque je devais défendre mon travail à l’oral.
  • Professionnellement, c’est un peu la même chose. Beaucoup de travail, de bonnes idées mais une valorisation qui ne suit pas. Évidemment, une bonne part de l’évaluation se fait sur le feeling… et les personnes les plus douées pour inspirer la confiance et un sentiment de compétence sont les extravertis (à priori…). Le clash avec les équipes extraverties a parfois été tel que cela m’a mené à du harcèlement professionnel.
  • En famille, plutôt heureux mais toujours un peu effacé face à un frère un peu plus extraverti.
  • Père de famille, j’espère pouvoir apprendre à mon fils comment être épanoui tel qu’il est et sans subir la pression sociale. Et surtout faire en sorte, qu’il soit heureux.

Je tiens des petits blogs en amateur depuis quelques années déjà dont Introverti

Pour moi, c’est une passion et une volonté d’échange avec des personnes introverties comme moi. Je rêve de construire une petite communauté à la manière d’une Susan Cain mais ce n’est qu’un doux rêve 😉

C’est d’ailleurs par la vidéo de Susan Cain que je me suis intéressé au sujet de l’introversion. Ça a été une claque pour moi… une révélation !

J’ai par la suite appliqué ses conseils et je me suis rendu compte que cela me convenait. J’ai creusé le sujet et je me suis construit une petite expertise.

Je le répète, je suis ici pour partager et échanger 😉 Donc n’hésitez pas à commenter et proposer des idées.

Voilà… Si vous voulez plus d’info n’hésitez pas !

Avatar
Les derniers articles par François (tout voir)
Facebooktwitterpinterestlinkedin