mauvais comportement

Facebooktwitterpinterestlinkedin

Il existe très peu de manières de changer un mauvais comportement ou une mauvaise habitude. Une des plus efficaces consiste cependant à y associer une sensation de douleur intense tout en liant une forte sensation de plaisir à imaginer cette habitude changée.

D’après une étude publiée dans le Journal Européen de Psychologie Sociale, il faudrait en moyenne plus de 2 mois pour qu’un nouveau comportement devienne automatique66 jours pour être exacte. Cela correspondrait au temps nécessaire à notre cerveau pour développer de nouvelles connexions neurologiques suffisamment fortes que pour changer notre comportement.

“On ne se débarrasse pas d’une habitude en la flanquant par la fenêtre ; il faut lui faire descendre l’escalier marche par marche.” – Mark Twain

Dans son best-seller « Awaken the Giant Within » (L’éveil de votre puissance intérieure), Anthony Robbins décrit :

6 étapes indispensables pour changer un mauvais comportement ou une mauvaise habitude.

En voici une description que nous allons illustrer par l’exemple d’une personne qui a la mauvaise habitude de s’inquiéter pour un rien.

Avec notre partenaire Blinkist, accédez à plus de 2.000 résumés de livres en rapport au développement personnel.

Inscrivez-vous gratuitement maintenant !

Je m'inscris !

1. Déterminez ce que vous voulez vraiment et ce qui vous empêche de l’obtenir maintenant

La majorité des êtres humains savent ce qu’ils ne veulent pas mais ont plus de mal à déterminer ce qu’ils désirent réellement. De manière générale, la vie nous donne ce sur quoi nous nous focalisons. Si c’est sur ce que nous ne voulons pas, nous ne ferons logiquement qu’empirer les choses.

La première étape pour créer tout changement et changer un mauvais comportement est donc de prendre conscience de ce que nous désirons concrètement et de comprendre ce qui nous empêche d’obtenir ce que nous voulons.

Exemple: Demandez-vous, « Qu’aimerais-je faire au lieu de m’inquiéter ? »

2. Créez un effet de levier: Associez une douleur intense au fait de ne pas changer MAINTENANT et une grande satisfaction à changer TOUT DE SUITE

La seule manière de créer un changement maintenant est de créer un sentiment d’urgence tellement intense pour que nous n’ayons pas d’autre alternative que d’avancer sans plus attendre.

Une des méthodes qui fonctionne avec quasiment tout le monde, est d’atteindre le plus rapidement possible le niveau de douleur psychologique qui va déclencher le changement – le moment ou vous vous dites « Cette fois ça en est trop ! ».

Exemple: Prenez conscience du fait que vous inquiéter pour un rien détruit votre vie. Amenez cette conscience jusqu’à un niveau de douleur tel que vous devez changer. Imaginez le plaisir que vous ressentiriez si vous ne deviez plus jamais vous inquiéter pour des choses futiles.

3. Interrompez le modèle de pensée qui vous limite

Ce que nous devons faire, c’est de réorganiser notre pensée de manière à ce qu’elle nous guide dans la direction de nos désirs plutôt que de nos peurs et de nos frustrations.

mauvais comportement

Notre vie ne changera pas si nous continuons à faire les mêmes choses en appliquant toujours le même modèle de pensée. La seule chose que nous expérimenterons sera de plus en plus de douleurs et de frustrations.

Exemple: Chaque fois que vous vous inquiéter pour un rien, interrompez ce modèle en faisant quelque chose d’inhabituelle comme hurler « Quel belle journée ! ».

4. Développez un nouveau modèle de pensée PUISSANT

L’échec de la plupart des personnes à trouver un nouveau modèle de pensée puissant pour sortir de leur état de douleur et trouver un sentiment de grande satisfaction, est la raison principale pour laquelle ces personnes ne parviennent que temporairement à changer leur habitude ou changer un mauvais comportement.

Nous devons développez une nouvelle façon ou plusieurs différentes façons de remplacer le bénéfice que nous procure notre mauvaise habitude ; le bénéfice doit être préservée par le nouveau comportement que nous adoptons mais en éliminant les effets néfastes.

Exemple: Que ferriez-vous au lieu de vous inquiéter ? Peut-être pourriez-vous aller courir et penser a de nouvelles solutions.

5. Conditionnez le nouveau modèle de pensée jusqu’à ce qu’il soit entièrement absorbé

Lorsque nous commençons à établir un nouveau comportement, il est impératif de renforcer le nouveau modèle de pensée.

Il s’agit de répondre à un comportement immédiatement après qu’il se soit produit. Cela peut ce faire en déterminant une série d’objectifs à courts termes et se récompenser immédiatement une fois l’objectif atteint.

Exemple: Imaginez-vous réussir encore et encore à ne plus vous inquiéter pour des choses futiles. Observez le résultat.

6. Testez votre nouveau modèle de pensée

Une des manières de tester l’efficacité du nouveau modèle de pensée, est d’imaginer la situation qui nous frustrait et de déterminer si cette situation continue à nous frustrer. Si la frustration est toujours présente c’est que le modèle n’a pas été bien absorbé ou n’est pas suffisamment puissant et que le mauvais comportement est toujours ancré dans votre cerveau.

Exemple: Pensez à une situation qui avait l’habitude de vous stresser et vérifiez que ce sentiment d’inquiétude a bien disparu.

N’hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés. Cela nous permet de savoir si nous créons le contenu qui vous intéresse.

Suivez-nous sur Facebook si vous avez des questions ou si vous voulez juste recevoir quelques articles intéressants. Vous pouvez aussi vous inscrire à notre newsletter.

Facebooktwitterpinterestlinkedin

Je vous souhaite une agréable visite sur Motive-toi.com. 🙂

Olivier Charles

Olivier Charles est passionné par l’entrepreneuriat, la finance et le développement personnel. Il est contributeur pour developpementpersonnel.org et le créateur de Motive-Toi.com. Un blog personnel dédié à vous aider à devenir plus efficace, en exploitant au maximum vos possibilités qui mèneront à la réalisation de vos objectifs les plus importants.
Facebooktwitterpinterestlinkedin