Vie

21 Étapes Pour Mieux Communiquer Avec Les Autres

• Bookmarks: 106


Explication : Plus ça va et plus les relations sont instables… Voyons donc ensemble 21 étapes pour mieux communiquer avec les autres.

Plus ça va et plus les relations sont instables.

Les amitiés se dénouent, les couples se brisent et les familles se déchirent…

Et cela amène bien souvent son lot de souffrances.

Le problème, c’est que lors d’une dispute avec un ami, un frère, une mère ou son/sa partenaire, il s’agit plus souvent d’un manque de communication que de problèmes réels et graves.

Dans cet article, j’ai donc décidé de parler de comment mieux communiquer avec les autres ?

D’ailleurs, je vais commencer par vous expliquer pourquoi vous devez mieux communiquer avec les autres.

Ensuite, je vais vous montrer 6 étapes, pour mieux communiquer avec les autres.

Pour finir, je vais vous présenter mon livre : “ Vous ne savez pas communiquer ! 21 étapes pour mieux communiquer avec vos proches, vos amis et même vos collègues de travail. “

Bonne lecture !

PS : J’attends votre avis avec impatience ! D’ailleurs, pensez-vous bien communiquer avec votre entourage ? Quelles sont vos lacunes ?

Qu’on se le dise, la priorité est de garder des relations durables et surtout de ne pas les détruire.

Quoi qu’il arrive, nous nous disputons tous avec nos amis, certains membres de notre famille ou encore notre partenaire. Parfois pour des choses graves, mais dans la majorité c’est pour des broutilles et une guerre d’égo.

Je m’explique, on va dire que vous monsieur, vous avez laissé traîner une paire de chaussettes sale.

Madame vous fait une réflexion car elle en a marre de voir vos chaussettes traîner et de passer derrière pour les ramasser. Vu qu’elle est énervée et frustrée car ce n’est pas la première fois qu’elle vous le dit, sa réflexion est piquante.

De votre côté, vous venez de vous prendre une méchante réflexion sans réelle raison. D’ailleurs, vous ne comprenez pas vraiment pourquoi vous recevez cette réflexion, c’est absurde pour une paire de chaussettes. Du coup, vous la renvoyez promener en utilisant un vocabulaire violent.

Finalement, une engueulade se produit et ça ne s’arrête plus. Tous les deux, vous enchaînez les mots violents comme pour vous montrer supérieur à l’autre. Le tout, pour une connerie.

Alors que finalement, il aurait juste suffit de s’écouter et de dire les choses clairement. Madame aurait pu dire de façon claire qu’elle en a marre de se répéter et qu’elle a l’impression qu’il ne l’écoute pas. Monsieur aurait pu faire preuve d’écoute et de compréhension.

Au lieu de ça, vous injectez du poison dans votre relation et vous allez finir par la détruire.

Pourquoi mieux communiquer avec les autres ?

Entretenir ses relations.

Quand nous voyons des amis que nous n’avons pas vu depuis longtemps, nous avons très souvent tendance à dire cette phrase : “ Nous devrions nous voir beaucoup plus souvent ! “.

Le problème, c’est que nous vivons tous des vies à 200Km/h, que nous avons des listes de tâches interminables et que nous arrivons à peine à en faire la moitié.

Alors prendre des nouvelles de ses amis, c’est loin d’être une priorité…

Cependant, si vous voulez entretenir vos relations, il est super important de garder régulièrement contact avec vos proches, amis etc…

Rencontrer de nouvelles personnes.

A titre personnel, je n’ai pas très bien vécu mon dernier déménagement. Je suis arrivé en hiver dans une station balnéaire. Donc vous vous doutez bien qu’à ce moment-là, ce n’était pas très vivant comme endroit. A cela on ajoute que je suis en télétravail. Cela ne facilite donc pas la rencontre avec d’autres personnes…

Aimant la communication et parler avec les autres, cela a été plutôt facile pour moi de faire de nouvelles rencontres.

Cependant, heureusement que j’aime cela, car les occasions de faire de nouvelles rencontres étaient finalement assez minces.

C’est donc important d’apprendre à mieux communiquer afin de faire de nouvelles rencontres, surtout si vous venez de déménager ou connaissez peu de personnes là où vous êtes.

Comment mieux communiquer avec les autres ?

Écouter.

La plupart des gens entendent mais ne font pas l’effort d’écouter et cela fait une très grande différence.

En effet, cela peut paraître bête, mais pour mieux communiquer avec les autres il faut avant tout apprendre à s’intéresser réellement aux autres. ( Pas uniquement à sa petite personne ).

Écouter c’est avant tout être dans le moment présent et avoir l’intention ferme de s’intéresser à la personne en face. Si ce n’est pas le cas, soyez honnête avec la personne en face et ne lui faites pas perdre son temps. Il n’y a rien de pire que de discuter avec quelqu’un qui n’en a pas envie.

Pire que cela, parfois quelqu’un nous pose une question, on essaie de l’aider et il ne fait même pas l’effort d’écouter… Croyez-moi, je coupe souvent radicalement la discussion voir la relation avec ces personnes.

Éviter les monologues.

J’ai deux choses à vous dire !

La première : Lorsque vous discutez, vous êtes DEUX !

La seconde : les gens adorent parler d’eux.

Alors si vous souhaitez mieux communiquer avec les autres et qu’on s’intéresse à vous, ne faites surtout pas un monologue et discutez tout simplement.

Il n’y a rien de pire que de parler avec quelqu’un qui ne parle que de lui…

Comprendre.

Il faut également dire la vérité, parfois on discute avec quelqu’un, et on ne comprend absolument rien.

Le problème c’est que vous risquez de vous ennuyer à mourir…

Alors n’hésitez surtout pas à couper la personne et à lui demander de répéter ou de poser des questions.

Si la discussion ne vous intéresse tout simplement pas, vous pouvez également changer de sujet. Le but est d’avoir une vraie discussion intéressante avec votre interlocuteur et ne pas se retrouver à écouter un monologue.

Se faire comprendre.

Pour moi, il y a deux façons très simples pour améliorer votre façon de vous faire comprendre. Et ce de manière significative.

La première est : réfléchissez avant de parler. Cela peut paraître également tout bête, mais prenez le temps de faire un brouillon dans votre tête ( voir à l’écrit ) avant de parler. Si votre objectif est de demander quelque chose à quelqu’un, n’hésitez pas à vous poser, à réfléchir voire même à le noter sur papier. Il n’y a rien de pire qu’une présentation pour un projet commun mal réalisé.

La deuxième est : ne tournez pas autour du pot. Souvent, quand on est stressé, qu’on n’est pas sûr de nous, on a tendance à ajouter des dizaines ( voir des centaines ) de détails pour prouver nos dires. En vérité, on s’en fout et ça parasite la conversation !
Arrêtez de tourner autour du pot et allez directement au but.

Si vous souhaitez aller plus loin, je vous invite à lire notre article sur pourquoi j’ai du mal à me faire comprendre.

Aller vers les autres.

Quand l’on parle d’aborder quelqu’un, on à tous cette vision du gros beauf’ qui tente une technique de drague nulle et préfabriquée.

En vérité, nous avons tous ce besoin d’aller vers les autres et dans biens des cas, comme par exemple :

  • Faire de nouvelles rencontres.
  • Demander quelque chose à quelqu’un.
  • Demander son chemin.
  • Dans le cadre d’une activité (sportive ou culturelle)
  • Etc…

Cependant je vous mets en garde, si vous souhaitez un abordage réussi, fini les accroches toutes faites, la lourdeur ou le port d’un masque.

Je vous conseille plutôt cette approche : Réfléchissez, trouvez une excuse, gardez le contact.

Dans un premier temps, je vous invite à réfléchir à pourquoi et comment aborder une personne. Si votre objectif n’est pas clair, vous risquez vraiment de vous prendre un mur. Alors commencez par vous poser cette question : Pourquoi aborder cet inconnu ?

Ensuite, dans un second temps, trouver une “ excuse “ ou plutôt, dites pourquoi vous aborder cette personne. Trouvez une accroche en lien avec la situation, la personne ou encore un point en commun.

En soirée cela peut par exemple être :
Vous êtes des amis de ” untel “
Ah toi aussi tu viens de telle région si j’ai bien compris, non ?
Tu fais du Tennis toi aussi non ? Je crois t’avoir aperçu une fois ou deux là-bas.
Qu’est-ce que tu lis ? Il a l’air sympathique ton roman. ( Bon ok, si la personne se met à lire un roman en soirée, c’est qu’elle s’ennuie à mourir ah ah ).

Être bienveillant.

Si vous souhaitez améliorer votre communication avec les autres, je vous invite à être bienveillant en toutes circonstances.

Il est facile de s’énerver, de s’agacer et de se brouiller avec quelqu’un.
Il est facile de ne pas comprendre le point de vue de l’autre.
Il est facile de juger les autres.
Il est facile de penser à soi avant les autres.
Et j’en passe…

Cependant, il est difficile mais primordial d’être bienveillant avec ses proches. Vous ne devez en aucun cas les juger, mal leur parler ou vous brouiller avec eux par égo.

Vous avez le droit (même le devoir de dire les choses), même si celles-ci ne sont pas faciles à entendre. Cependant, vous devez absolument être bienveillant dans vos propos et ne pas tomber dans de la méchanceté gratuite.

Le livre pour mieux communiquer avec les autres. (Et les 21 étapes).

Constat.

“Vous ne savez pas communiquer avec les autres, et le pire, c’est que vous ne vous en rendez même pas compte…”

Ce constat général, Nicolas Gadeyne l’a fait ces dernières années. Aussi bien au sein de son expérience dans la Gendarmerie nationale, puis lorsqu’il a créé sa société, via sa visibilité sur LinkedIn ou encore plus récemment, quand il a rejoint une startup.

En effet, plus le temps passe et plus les communications interpersonnelles faiblissent, les couples se déchirent, les amitiés se brisent et les relations se dénouent.

Sans parler de la communication au travail.

La communication est d’autant moins évidente lorsqu’on se lance en freelance. Il faut tout à coup gérer sa prospection, tenir des entretiens de ventes, gérer des clients insatisfaits ou encore relancer des fournisseurs et tout cela, de façon subtile et précise.

Pire que cela, il faut expliquer son activité à ses amis et à sa famille tout en subissant la pression de ses proches.

Certains tirent la sonnette d’alarme en accusant les réseaux sociaux, le digital ou encore les téléphones portables qui sont pour eux un frein à l’interaction sociale. De son côté, Nicolas Gadeyne est moins catégorique, et il pense sincèrement que le problème est bien plus profond que cela.

Que cela vient des bases mêmes de la communication et qu’en modifiant quelques détails, quelques perceptions, on peut faire de grands progrès.

Son livre “Vous ne savez pas communiquer !” est une invitation à tenter une nouvelle aventure : apprendre à mieux communiquer avec ses proches, ses amis et même ses collègues de travail.

Les 21 étapes.

Introduction :
Chapitre 1 : Vous ne savez pas communiquer !
Chapitre 2 : Le plan du livre
Chapitre 3 : Mais qui est Bobby ?

Partie 1 : Ce qu’il faut à tout prix éviter !
Chapitre 4 : S’intéresser aux autres, c’est si compliqué ?
Chapitre 5 : Fais simple, idiot…
Chapitre 6 : Être reconnaissant c’est bien, mais pas trop quand même…
Chapitre 7 : Les joies de la distraction
Chapitre 8 : Comment perdre ses moyens
Chapitre 9 : S’énerver ne résout rien
Chapitre 10 : L’égo, fléau de la société

Partie 2 : Et si l’on essayait de faire les choses bien ?
Chapitre 11 : Comment se faire accepter par les autres ?
Chapitre 12 : Accepter l’autre, avec ses qualités, mais surtout ses défauts
Chapitre 13 : Honnêtement, je n’ai rien compris…
Chapitre 14 : Comment se faire comprendre ?
Chapitre 15 : L’art du silence
Chapitre 16 : Communiquer avec le corps
Chapitre 17 : Et si être positif était un choix ?

Partie 3 : On passe à l’action ?
Chapitre 18 : À l’abordage !
Chapitre 19 : Lancer une discussion
Chapitre 20 : Expliquer son métier
Chapitre 21 : Faire passer un message
Chapitre 22 : Allier plaisir et échange
Chapitre 23 : L’imperfection est un trésor
Chapitre 24 : Mais bon sang, lâchez prise !

Conclusion :
Chapitre 25 : Merci pour tout !
Chapitre 26 : Mais qui est Nicolas Gadeyne ?

Extrait.

S’énerver ne résout rien : Chapitre 9.

“ Non mais tu rigoles j’espère ?! “

Oups, j’ai peut être été un peu loin là…

Si il y a bien une manière de rompre un débat, c’est de s’énerver contre son interlocuteur.

Alors pourquoi est-ce que nous nous énervons lors d’une dispute, d’un moment de désaccord ou d’un débat agité ?

Tout simplement pour relâcher la pression. Vous énerver vous fait simplement du bien, vous crachez votre venin, votre mécontentement et vous vous sentez plus léger d’un coup.

D’accord, mais du coup, comment cela se fait que ça ne marche pas si nous énerver nous fait du bien ?

Simplement car vous ne lâchez pas dans le vide. Vous ne vous énervez pas contre un sac de frappe, ou contre vous mêmes non.

Vous vous énervez contre votre interlocuteur.

Cela fait donc totalement l’effet inverse. Au lieu de relâcher votre colère, votre pression, vous la transmettez à la personne en face de vous.

Du coup, la discussion s’envenime et votre colère prend le dessus. ( Souvent pour rien d’ailleurs, pour des détails insignifiants ).

Au lieu d’échanger sur le problème, vous allez trouver toutes les solutions possibles pour vous sortir de là.

Vous allez critiquer ce que dit votre interlocuteur, faire remonter des souvenirs oubliés depuis longtemps et votre relation va en prendre un gros coup.

Alors restez calme. Je sais à quel point cela peut être difficile, mais vous énervez ne vous mènera à rien. Au mieux, vous allez vous fâcher avec votre interlocuteur, au pire, vous allez détruire votre relation.

A propos de l’auteur.

Au lycée, Nicolas a la fâcheuse habitude de manquer ses cours. Alors un mois avant de passer son baccalauréat, il s’isole et révise au minimum 05h par jour car il a promis à sa mère qu’il obtiendrait cet examen.

La première semaine de juillet, les résultats tombent : il a son Bac avec mention. Nicolas est choqué mais il en tire un premier enseignement : quand on se donne les moyens de réussir, on peut être surpris.

Trois semaines après, sa “vraie vie” démarre : il se rend à Rochefort pour intégrer l’école de gendarmerie et devient un élève studieux. Convaincu d’avoir trouvé sa vocation, puisque ce métier lui permettra d’aider les autres, il est très motivé car il sait ce qu’il fait et pourquoi il le fait.

3 mois plus tard, il sort de ce stage avec une note honorable et part en Bretagne où il reste deux ans. Heureux et épanoui, il décide de monter en grade en passant le concours de sous-officier. Il retourne donc sur les bancs de l’école à Tulle.

Mais là, il enchaîne les problèmes. D’abord, il y a une blessure à l’épaule qui l’oblige à arrêter sa formation. Après s’être soigné, il reprend les cours mais il éprouve soudain une douleur thoracique. Il consulte alors un médecin militaire qui lui fait passer un électrocardiogramme. Ce dernier l’envoie aux urgences, après avoir sollicité l’avis d’un cardiologue.

Deux semaines d’hospitalisation plus tard, le résultat est sans appel : Nicolas a un problème cardiaque. Sa carrière de gendarme est donc officiellement terminée. Il ne sait plus où aller car toute sa vie (travail, maison, amis) tourne autour de la gendarmerie. Il retourne donc vivre chez ses parents, en mauvaise santé et dépressif.

Un jour, il a un déclic et ouvre un livre sur le développement personnel pour y trouver de l’aide. Il en lit ensuite un deuxième, un troisième… Des dizaines de livres plus tard, il prend conscience qu’ils lui ont énormément apporté.

Nicolas précise : “ Ces lectures m’ont aidé à comprendre que le bonheur est un choix, qu’il fallait aimer ce que l’on a et qu’il y a bien d’autres façons d’aider les autres qu’en étant gendarme. J’ai donc réussi à sortir la tête de l’eau à partir du moment où j’ai compris que la vie n’est pas éternelle, et qu’il faut la vivre maintenant, intensément et sans regret, avant qu’il ne soit trop tard. “

Nicolas rejoint sa compagne à Arcachon et débute une formation dans la création de sites web. Il se forme au marketing, à la communication et décide de se lancer à son compte. Cela fonctionne bien, alors il monte une agence web et recrute rapidement cinq collaborateurs.

Pourtant, Nicolas finit par changer d’activité pour réaliser son objectif de vie : aider les autres. Il réalise qu’il ne peut pas passer ses journées à gonfler l’ego et le compte en banque de ses clients, dont certains ont une éthique douteuse.

Il essaie à ce moment-là d’aider des associations caritatives à mieux communiquer, mais là encore, il n’est pas persuadé du bien-fondé de ses actes : en tant qu’homme d’action, il a besoin de concret.

Nicolas commence alors à écrire sur un sujet qui le passionne : le développement personnel. C’est ainsi qu’il a écrit son premier livre “Vous ne savez pas communiquer !”.

Aujourd’hui, il ambitionne d’écrire de nombreux livres et de développer d’autres projets afin d’aider les personnes à s’épanouir et à devenir heureuses, comme certains ouvrages l’ont fait pour lui à une époque.

Quelques retours.

K : Livre très intéressant à lire. De bons conseils à essayer.

E : Efficace et pas donneur de leçon. Pour un premier essai d’écriture c’est encouragent !

J : J’ai adoré lire ce livre. L’auteur apporte beaucoup de pistes concernant la communication sans pour autant être dans le « il faut faire comme ci, il faut faire comme ça ».
C’est un livre très facile à lire et très intéressant. Bravo !

Bonus.

En remerciement de cet article sur le blog de Motive-toi, j’ai décidé de vous faire un cadeau bonus.

Je vous invite donc à récupérer un extrait gratuit de mon livre : “ Vous ne savez pas communiquer ! “.

Vous y trouverez :

  • Les 3 premiers chapitres.
  • De nombreux bonus.

Encore merci à vous pour la lecture de cet article.

Commander le livre.

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez commander le livre ou le trouver dans vos librairies préférées.

Conclusion.

Résumé.

Pour finir, je pense sincèrement que mieux communiquer avec les autres est juste une question de bon sens.

Franchement, il n’y a rien de compliqué dans le fait de mieux communiquer. Par contre, si c’est facile en théorie, ce n’est pas toujours simple en pratique. Notamment à cause des émotions et de l’égo…

C’est pour cette raison que j’ai décidé d’écrire cet article et que je vous invite fortement à mettre en pratique ces quelques conseils. Vous verrez, vous vous sentirez beaucoup mieux.

Pour finir, n’oubliez pas de récupérer gratuitement un extrait de mon livre : “ Vous ne savez pas communiquer ! 21 étapes pour mieux communiquer avec les autres.

PS : J’attends votre avis avec impatience ! D’ailleurs, pensez-vous bien communiquer avec votre entourage ? Quelles sont vos lacunes ?

Pourquoi mieux communiquer avec les autres ?

  • Éviter de détruire ses relations.
  • Entretenir ses relations.
  • Rencontrer de nouvelles personnes.

Comment mieux communiquer avec les autres ?

  • Écouter.
  • Éviter les monologues.
  • Comprendre.
  • Se faire comprendre.
  • Aller vers les autres.
  • Etre bienveillant.

Article proposé par Nicolas Gadeyne – Responsable Marketing et écrivain.

Les derniers articles par Nicolas Gadeyne (tout voir)
106 recommended
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.