Prise De Parole
Facebooktwitterpinterestlinkedin

Article invité écrit par William Moreau du blog CharismeDeveloppement

On entend souvent que lors d’une prise de parole ou d’un discours, ce n’est pas tant le texte et les mots employés qui impactent le plus le public. Je pense que vous avez surement déjà vu des statistiques sur la communication comme : 70 % langage non verbal et 30 de langage verbal. Quelles que soient les réelles statistiques sur l’impact de votre discours lors d’une prise de parole, il y a quelque chose qui vous aidera au sein des 2 parties : la motivation. Si vous arrivez à booster votre motivation avant un oral, vous pourrez être assuré de paraître plus charismatique et convaincant face au public. Vous pourrez d’un côté avoir un langage corporel (main, bras, corps) plus dynamique qui traduira votre enthousiasme. Et de l’autre une bonne intonation, un discours rythmé, et un champ lexical inconsciemment influencer par votre motivation interne.

Voilà pourquoi vous devez apprendre à devenir plus motivé que par le passé lors de votre prochaine intervention en public. Et c’est tout le sujet de cet article complet sur la motivation avant un discours important. Laissez-moi vous fournir 3 actions que vous devrez utiliser. Le but n’est pas simplement de lire cet article et d’avoir de nouvelles connaissances, mais bel est bien d’appliquer les méthodes et d’avoir des résultats !

L’autopersuasion pour booster sa motivation intérieure

L’autopersuasion se résume aux différentes actions que vous pouvez mettre en place dans le but de duper votre propre cerveau. Et pour cela, la première chose que vous pouvez faire, est de lui faire croire que vous êtes extrêmement motivés de faire ce discours et heureux de parler devant une assemblée ou un auditoire quelconque.

Mais afin d’encore plus vous conditionner, je vous recommande d’utiliser de pouvoir des affirmations positives. C’est un vrai booste d’ego et de satisfaction personnelle que vous allez mettre en place la veille ou quelques minutes avant votre oral. Elles peuvent prendre de nombreuses formes et seront personnalisées à votre situation et votre personne. Voici une liste exhaustive dont vous pourrez tirer quelques éléments :

  • Je vais réussir mon discours comme un grand orateur !
  • Je répondrai avec aisance et confiance aux questions de l’auditoire !
  • J’impressionnerai le public et laisserai une trace de mon discours dans leurs mémoires !
  • J’ai confiance en ma préparation, je me suis suffisamment préparé !
  • Mon but est de leur faire passer un moment agréable, je vais réussir à les faire rire !
  • J’ai déjà réalisé ce même discours par le passé, je vais le refaire, mais en mieux !
  • Je suis la pièce maitresse de la salle, j’ai la parole, je dois me donner à 200 % !

Une autre méthode que vous pouvez coupler à celle des affirmations positives, est le pouvoir de visualisation. Il s’agira de mettre en place cette deuxième technique le soir, avant de vous coucher, la veille de votre prise de parole. En imaginant une situation positive avec le maximum de détails possible, vous allez vivre inconsciemment pour la première fois la scène. Le jour J, vous serez encore plus motivé de faire comme dans votre vision, si ce n’est vous surpasser encore plus. Dans tous les cas, le but est d’envoyer à votre cerveau un maximum de signaux positifs qui le conditionneront pour votre prise de parole.

Connaitre les enjeux de votre prise de parole

Personnellement, qu’avez-vous à gagner à faire cette prise de parole en public ? Vous préparez peut-être un pitch qui aura pour but de convaincre votre auditoire. Ou alors, vous êtes face au public pour le divertir, lui faire passer un moment agréable. Votre prise de parole a forcément un intérêt, alors commencer par le trouver. Une fois que vous l’avez trouvé, qu’elles sont vos objectifs personnels liés à cet évènement. Augmenter votre crédibilité, vous faire découvrir du grand public, convaincre, vendre, faire passer à l’action… Les raisons peuvent être nombreuses, mais rien de tel que de les connaitre pour pouvoir être encore plus motivé pour sa prise de parole. C’est seulement lorsque vous aurez clairement votre objectif personnel en face de vous que votre motivation pourra augmenter. 

Mais ne pensez pas qu’à vous, faites également preuve d’empathie pour le public. À titre d’exemple, une personne qui crée un blog ou une chaine YouTube pense avant tout à son audience plutôt qu’à soi-même. Et c’est avec cette mentalité-là que le public pourra être une source de motivation pour vous. Les retours positifs, les compliments, les remerciements, sont des éléments qui deviendront primordiaux pour vous. Et en faisant passer les autres avant vos propres intérêts, vous pourrez être sûr que le public s’en rendra compte. En communication, il n’y a rien de mieux qu’une personne qui se met à votre service et vous parle de ce qui vous intéresse, plutôt qu’un individu qui parle de sujets donc vous êtes désintéressés.

Commencer fort et montrer votre détermination

L’introduction, s’il y a bien un moment qu’il ne faut pas négliger, c’est bien votre première impression face au public. C’est également le moment qui va déterminer votre première impression à vous, vis-à-vis de l’auditoire présent, de la taille de la salle et d’autres paramètres. Une introduction gâchée par un problème technique risque fortement d’ébranler votre confiance et votre motivation. Si je vous recommande de commencer fort, c’est donc pour capter l’attention de votre auditoire rapidement, mais surtout pour que vous restiez dans de bonnes conditions. Les étapes précédentes étaient à mettre en place avant votre prise de parole. Désormais, cela s’applique à votre oral directement. Si vous souhaitez connaitre des formules ou introductions efficaces à utiliser dans la structure de votre discours, je vous recommande cette vidéo :

Enfin, il faut aussi savoir qu’un orateur qui commence avec puissance, force et charisme son discours, aura plus de chance d’être perçu par le public comme encore plus motivé qu’il ne l’est réellement. 

Vous connaissez désormais toutes les actions qui peuvent vous permettre d’avoir un haut niveau de motivation avant une prise de parole. Affirmations positives, visualisation, intérêts personnels et pour le public, sont à définir avant. Puis frapper fort dès les premiers instants de votre prise de parole pour rester dans un haut niveau de motivation et de confiance. Ce qui vous permettra aussi d’avoir l’air encore plus confiant que vous ne pouvez l’être réellement.

Mais comme je vous l’ai indiqué au début de cet article, ces méthodes ne sont pas à connaitre, mais à appliquer, je vous souhaite donc tout le succès que vous méritez sur vos prochaines prises de parole. Avec cette fois, une motivation qui dépasse les 100 % !


N’hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés. Cela nous permet de savoir si nous créons le contenu qui vous intéresse.

Suivez-nous sur Facebook si vous avez des questions ou si vous voulez juste recevoir quelques articles intéressants. Vous pouvez aussi vous inscrire à notre newsletter.

Facebooktwitterpinterestlinkedin

Je vous souhaite une agréable visite sur Motive-toi.com. 🙂


Avatar

William Moreau

Fondateur du blog CharismeDeveloppement et passionné de communication et de relations humaines. J’aide les personnes souhaitant devenir plus charismatiques et confiantes à l’oral. J’ai pour cela créé un workshop de 6 vidéos qui vous aideront gratuitement à développer les compétences d’un bon orateur. J’ai passé plus de 4 ans à sortir de ma timidité, mon but est de vous accompagner pour que cela soit plus rapide pour vous.
Avatar

Les derniers articles par William Moreau (tout voir)

Facebooktwitterpinterestlinkedin