Vie

Les 4 Familles De Personnalités MBTI

• Bookmarks: 27


« Il faut de tout pour faire un monde. » Cette phrase est le résumé parfait de ce que je souhaiterais évoquer dans cet article. Sans chercher à mettre les gens dans des cases (ce qui est toujours un risque quand on cherche à approfondir la connaissance des comportements), de nombreux travaux sur la psychologie humaine ont conclu à certaines similitudes.

Dans cet article je souhaiterais prouver que nous ne sommes pas tous faits pour les mêmes choses ou plutôt que nous avons tous un talent particulier.

Certes, en règle générale il est rare de se diriger instinctivement vers une activité ou un domaine dans laquelle ou lequel nous sommes mal à l’aise.

Mais même si notre instinct et nos attirances nous préservent de faire des choix contre nature, il n’en demeure pas moins que nous prenons souvent des décisions sans trop savoir…
Sans trop savoir si cela est bon pour nous…
Sans trop savoir si on s’engage dans la bonne direction…
Sans trop savoir si cette décision est la meilleure pour nous !

1) Qu’est ce que le MBTI, en deux mots ?

a) Origines et principes

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je me dois de faire un rapide retour sur ce qu’est le MBTI.

Longuement abordé dans cet article du blog sur la connaissance de soi, je peux essayer de résumer en deux mots les fondements de cet outil.

Pour faire simple, au cours du XX ème siècle les travaux de Carl Jung (un psychologue suisse disciple de Freud) ont tenté de schématiser les différents fonctionnements instinctifs des êtres humains.

Ses découvertes majeures furent reprises par une mère et sa fille, Katherine Cook Bridge et Isabel Briggs Myers, qui aboutirent à une modélisation de 16 profils psychologiques.

Toujours en deux mots, ces 16 profils se distinguaient les uns des autres en fonction de leurs préférences naturelles sur 4 axes :

  • la façon de trouver l’énergie au quotidien (Extraversion ou Introversion)
  • la préférence innée qu’a chaque individu pour recueillir les informations (la Sensation ou l’Intuition)
  • le canal prédominant par lequel il prend ses décisions (Feeling ou Thinking)
  • et enfin le mode d’action préféré (plutôt orienté vers le Jugement ou la Perception)

IMAGE 2

b) Utilités de l’outil

Au-delà d’établir une grille et de mettre une « étiquette » sur chaque être humain (ce qui n’est vraiment pas la philosophie poursuivie), le MBTI est un formidable instrument pour plusieurs raisons.

Tout d’abord il permet de mieux se comprendre, de mieux s’accepter en mettant le doigt sur des difficultés naturelles directement liées aux spécificités de notre cerveau.

Cette analyse met également en avant les qualités et facilités innées de votre profil psychologique et vous permet ainsi de comprendre dans quels domaines vous avez le plus de chance de vous épanouir.

Outre cette sorte de diagnostic de sa propre personnalité, le MBTI permet également d’améliorer sa relation aux autres. En comprenant que nous ne sommes pas tous « paramétrés » de la même façon, nous gagnons forcément en tolérance…

Comment reprocher à quelqu’un son attitude si étrange, sa différence de comportement, en sachant qu’elles ne sont ni choisies ni voulues.

Pire, comment lui en vouloir en se disant que s’il semble être un extra-terrestre à nos yeux, la réciproque est certainement vraie ?

Bref comprendre c’est inévitablement gagner en tolérance.

La troisième utilité majeure d’un tel outil de développement personnel est tout simplement, comme son nom l’indique, qu’il permet de s’améliorer.

En décortiquant « la mécanique » du pourquoi de nos difficultés il est possible de travailler dessus et de progresser dans notre vie au quotidien.

Comprendre que nos difficultés à sociabiliser (comme le font toutes les autres personnes) sont peut-être liées à notre paramétrage « neurologique »… Accepter que notre trop grande propension à nous laisser influencer par nos émotions est peut-être innée…

En deux mots, la moitié du chemin qui précède l’action se situe au niveau de la prise de conscience et utiliser les travaux de Carl Jung peut être une excellente solution pour y parvenir.

c) Que sont les 4 « tempéraments » de Keirsey

Après Katherine Cook Briggs et Isabel Briggs Myers, de nombreux autres psychologues reprirent les travaux de Carl Jung. Parmi eux, David Keirsey.
A, la fin du XXème siècle, ce psychologue américain, mit en évidence l’existence de corrélations marquées entre certains des 16 profils…

Il distingua ainsi 4 groupes, appelés « tempéraments ».

Avant de rentrer en détail dans les spécificités de chacune de ces 4 catégories, il est bon de se pencher sur les dimensions qu’elles ont en commun.

David Keirsey a essayé de regrouper les profils selon plusieurs critères déterminants :

  • selon leurs besoins de base, c’est-à dire leurs motivations dans la vie de tous les jours. Ce besoin, c’est ce qui les anime et est à l’origine de leur dynamique.
  • selon leur système de valeurs, celles qui ont le plus d’importance à leurs yeux, celles autour desquelles ils construisent leur système de pensées.
  • selon leur talent inné, leur force et ce qu’ils peuvent apporter au monde. Comme nous l’avons dit précédemment, chaque personne a des prédispositions et des facilités dans certains domaines. Que ce soit leur créativité artistique, leur rationalité, leur énergie pour entreprendre de nouveaux projets ou leur talent pour préserver et assurer le bon fonctionnement d’un groupe… Nous avons tous des facilités !

Avant de rentrer plus en profondeur dans chacun des 4 « tempéraments » et de leurs spécificités, il est utile d’aborder l’intérêt d’une telle découverte.

En mettant en évidence ces corrélations David Keirsey a permis un nouvel angle d’analyse de la Société.

L’objectif n’est toujours pas de mettre les gens dans des cases. Surtout pas même ! Mais avec la mise en évidence de certains comportements communs il est possible de comprendre certaines affinités.

De plus cela permet également de mieux équilibrer la composition d’un groupe, car rappelons le il n’y a pas de bon ou de mauvais profil… Chaque individualité a des prédispositions qui la rendent plus à l’aise pour certaines missions. Il est important de savoir relativiser !

Si à ce stade de l’article vous vous demandez quel pourrait être votre profil psychologique et quelles sont ses particularités, je vous invite à vous rendre sur mon blog, et de réaliser directement le test que je propose.

IMAGE 1

2) Le Tempérament des « Idéalistes »

a) Particularités

Les 4 profils MBTI qui constituent ce « tempérament », ont tous en commun de recueillir les informations via leur 6 ème sens, l’Intuition (par opposition aux 5 sens).

D’autres part, ils prendront leurs décisions en utilisant naturellement leur cœur avant de faire appel à leur logique.

Comme leur nom, l’indique les individus de ce groupe sont animés par la poursuite d’un rêve théorique basé sur les valeurs auxquelles ils croient.

Ils sont doués pour entretenir les liens d’un groupe et sont motivés par l’harmonie et l’épanouissement des gens qui les entourent.

De manière générale, ils sont naturellement aimants et recherchent instinctivement le bonheur pour les autres.

Les 4 types MBTI « idéalistes » se caractérisent également par un faible sens du concret qui les rend peu pragmatiques. Par contre, leur sens de l’abstrait est extrêmement développé tout comme leur capacité à se projeter vers des choses qui n’existent pas.

Ces deux dernières particularités font que l’on retrouve un grand nombre de personnes de ce tempérament dans le milieu artistique…

Pour plus de détails sur ce « regroupement » de profils psychologiques, je vous invite à lire cet article plus approfondi sur les romantiques de notre Société.

b) Les 4 « types » MBTI Idéalistes

Dans le détail, il existe 4 profils MBTI qui constituent cette famille. Tous partagent un socle commun.

On distingue tout d’abord, ceux que l’on nomme « les Guerisseurs » (INFP). Leur fonction dominante, c’est à dire la plus marquée est le « sentiment introverti ». Cette dernière les conduira à poursuivre un alignement de leurs actes et leurs pensées avec leurs valeurs personnelles. Ils sont du coup naturellement orientés vers leur monde intérieur et leur propre spiritualité.

On trouve pour illustrer ce profil psychologique des personnalités comme Marcel Proust, Kurt Cobain, la Princesse Diana, David Bowie, Vincent Van Gogh, Johnny Depp…

Ensuite, viennent ceux que l’on nomme « Les Défenseurs » (les ENFP). Avec pour fonction dominante l’intuition extravertie, ils sont particulièrement à l’aise pour découvrir ou imaginer de nouvelles possibilités dans le monde extérieur. Ils sont naturellement orientés vers les possibilités qui n’existent pas encore… et qui ne demandent qu’à être conceptualisées.

On peut citer quelques exemples célèbres tels que John Lennon, Jim Carrey, Robin Williams, Anne Frank, Walt Disney…

Autres profils « idéalistes » : les INFJ surnommés « les conseillers ». Avec comme fonction la plus spontanée, naturelle et maîtrisée l’intuition introvertie, ils se distinguent par leur facilité à trouver de nouvelles solutions dans leur monde intérieur. Ils ressentent des flashs qui sont difficilement explicables aux autres.
Entre autres on peut citer quelques figures célèbres appartenant à ce type telles que George Harrison, Platon, Gandhi, Thomas Jefferson, Yoko Ono, ou Raspoutine.

Enfin, le quatrième type MBTI « idéaliste », est surnommé « le professeur » (l’ENFJ). Du fait du sentiment extraverti en fonction dominante, ce profil cherche avant tout à être en harmonie avec les personnes qui l’entourent. Il attache une grande importance aux valeurs culturelles et relationnelles.

Martin Luther King, Morgan Freeman, Cléopâtre, Meryl Streep sont autant de célébrités que l’on considère appartenir à ce profil MBTI.

3) Le Tempérament des « Gardiens des traditions »

a) Particularités

Les 4 profils qui constituent le « tempérament » des Gardiens, privilégient tous leurs 5 sens à leur intuition pour récolter les informations. De plus, étant dans le « Jugement » au sens MBTI du terme, ils ont tous en commun d’être des individus structurés, prudents et cadrés dans leur fonctionnement quotidien.

Le surnom de « Gardiens » renvoie directement au rôle (inconscient) que les personnes de ce groupe endossent dans la Société visant à préserver la Structure existante.

Que ce soit celle de la famille, de l’entreprise ou de quelque autre groupe auquel ils appartiennent, les SJ (comme on les identifie aussi) se caractérisent par de nombreux traits.

Ayant un sens du concret très développé, ils se distinguent par leur pragmatisme et leur quête de l’efficacité.

A la différence des SP, le tempérament des artisans, ils cherchent avant tout à préserver l’existant plutôt qu’à chercher à le développer. D’ailleurs ils ne sont pas très à l’aise avec le changement surtout s’il est brutal.

Avançant vers leur but en fonctionnant étape par étape, ils aiment savoir à l’avance le but final à atteindre, pour avancer en structurant leur progression.

Toujours bien organisés et préparés grâce à leur sens de l’anticipation, ils aiment avant tout se sentir utiles… C’est leur carburant !

Pour cela, ce sont les champions dès lors qu’il faut respecter une procédure ou un cadre.

b) Les 4 « types » de Gardiens

Les 4 profils MBTI composant ce « tempérament », laissent apparaître cependant quelques subtilités.

Il existe l’ISFJ, dit « le protecteur », qui se distingue des 3 autres profils par sa fonction dominante de Sensation introvertie. En maîtrisant à la perfection cette fonction, il se fie énormément au passé et à toutes les informations qu’il a emmagasinées dans sa « base de données personnelle ». La symbolique de cette particularité, c’est la madeleine de Proust… Une odeur, une image, un goût et l’individu est transporté dans son passé.

Le Président américain Jimmy Carter, le Prince Charles d’Angleterre ou encore l’acteur Bruce Willis sont considérés appartenir à ce profil.

Ensuite, il y a l’ESFJ, surnommé « le soutien ». La particularité de ce type MBTI, son point fort, c’est sa faculté à rassembler. Le fait que les personnes ESFJ cherchent spontanément à créer l’harmonie dans le groupe est un trait majeur de leur personnalité. Ce profil a horreur du conflit, et son obsession est le respect des valeurs et des sentiments des autres. Ce domaine de prédilection est directement lié à sa fonction « Feeling extravertie » qu’il a en fonction dominante.

Parmi les personnes célèbres ont peut citer l’actuel Président américain Joe Biden, l’actrice Jennifer Aniston, ou l’acteur Hugh Jackman.

Le troisième profil appartenant au tempérament des « gardiens des traditions », est celui de l’ESTJ, dit le « superviseur ». Il partage comme tous les SJ ce goût pour la maintien de l’existant mais se distingue par sa tendance à chercher de la logique dans le monde extérieur. Sa devise à lui serait plutôt l’efficacité à tout prix. L’esthétique et les sentiments sont un plus si cela est possible, mais ils passent après le résultat pour lui.

Parmi les célébrités appartenant à ce type on peut citer Frank Sinatra, l’acteur Alec Baldwin ou encore l’ex-Première dame des Etats-Unis Michèle Obama.

Le dernier des 4 profils de ce groupe est l’ISTJ surnommé « l’inspecteur ». Comme les 3 autres types des « gardiens », il aime la stabilité et n’est pas à l’aise dans le changement. Mais sa force à lui, c’est de baser ses prises de décisions sur la bibliothèque de données qu’il conserve au fil de sa vie au fond de lui. Alliée à un esprit logique bien marqué, cette particularité fait de ce profil une identité très spontanée.

Jeff Bezos (le patron d’Amazon et homme le plus riche du monde), la reine Elizabeth d’Angleterre ou l’actrice Natalie Portman sont des exemples de personnalités représentantes de ce profil psychologique.

IMAGE 4

4) Le Tempérament des « Rationnels »

a) Particularités

Ce « tempérament » est le moins répandu, puisque les 4 profils le constituant ne représentent que 11 % 15 % de la population. Il se distingue par la soif de connaissances que les individus dits « NT » ont tous en commun.

Pour recueillir l’information, ils s’appuient sur une intuition naturellement développée et sur un procédé de prise de décisions fondé sur la logique.
On le nomme tempérament « rationnel », car il laisse précisément peu de place aux émotions lors de ses choix.

Sa quête permanente est la maîtrise des concepts et son fil conducteur est sa soif de connaissances.

Ce portrait robot fait que l’on retrouve de nombreuses personnes appartenant à ce « tempérament » dans les métiers liés à la science. Ce sont des professions nécessitant plus des compétences d’analyse et de réflexion que des qualités relationnelles.

b) Les 4 « types » Rationnels

L’INTJ, surnommé « le cerveau », est le premier des 4 types MBTI faisant partie du groupe des « rationnels ». Sa fonction dominante est l’Intuition introvertie ce qui fait qu’il est le profil des « rationnels » le plus à l’aise pour découvrir de nouvelles possibilités dans son monde intérieur.

On peut citer entre autres Elon Musk, Nietzsche, Mark Zuckerberg, Isaac Newton ou Karl Marx comme appartenant à ce groupe d’individus.

« Le Maréchal », nom donné à l’ENTJ, fait également partie des 4 types MBTI constituant les « rationnels ». Avec pour fonction dominante la « Pensée extravertie », il se distingue par son obstination pour chercher la cohérence du monde extérieur. Pour faire simple, cette particularité fait que l’ENTJ a toujours un plan à réaliser.

Malcom X, Napoléon, Staline, Aristote, Margaret Thatcher sont toutes des personnalités considérées comme appartenant à ce type MBTI.

L’INTP, également appelé « l’architecte », a lui comme facilité naturelle et donc forte, la pensée introvertie. Cette fonction lui confère une aisance pour créer des mondes intérieurs d’idées. Ce profil cherche avant tout la cohérence des idées.

Parmi les personnes connues partageant ce profil on peut citer entre autres Bill Gates, Charles Darwin, Marie Curie, Abraham Lincoln ou encore Stephen King.

Enfin le quatrième profil MBTI appartenant aux « rationnels », est l’ENTP dit l’Inventeur. Avec en fonction dominante l’Intuition extravertie, ce profil rationnel est celui qui recherche avant tout de nouvelles possibilités dans le monde extérieur.

Socrate, Boris Johnson, Benjamin Franklin, Tom Hanks ou Voltaire sont des représentants de ce profil.

IMAGE 5

5) Le Tempérament des « Artisans de projets »

a) Particularités

Le quatrième groupe de profils psychologiques selon le MBTI, est celui dit, des « artisans », sous-entendu de projets. Les 4 « types » qui le composent ont tous en commun un instinct pour développer de nouvelles idées mais surtout de les rendre concrètes.

Ce sens du pragmatisme est sans doute la caractéristique majeure de ces individus. Ils veulent développer avant tout quitte à ne pas aller au bout de leurs projets.

Ce n’est pas qu’ils n’y croient pas mais plutôt qu’ils sont avant tout attirés par les nouvelles idées naissant en eux.

Les 4 profils constituant les « artisans » ont tous en commun un mode sensitif (basé sur leurs 5 sens) de recueil des informations, ce qui les rend particulièrement terre à terre (origine de leur pragmatisme).

Pour compléter cette particularité, ils partagent également un autre trait qui est celui de se projeter inconsciemment vers le futur et les possibilités qu’offre le monde.

b) Les 4 « types » d’Artisans

Le premier des 4 profils psychologiques de cette famille que l’on peut citer est celui de de l’ISFP. Dit, « le compositeur », « l’aventurier » ou encore « l’artiste ».
Outre sa tendance à toujours vouloir entreprendre, il se distingue par sa fonction dominante de « Sentiment introverti ». Cette dernière fait qu’il cherche systématiquement à mettre en harmonie ses actions avec ses pensées et ses valeurs personnelles.

Parmi les ISFP célèbres ont peut citer notamment le chanteur Mickael Jackson, l’acteur Brad Pitt ou encore la chanteuse Marilyne Monroe.

Un autre des 4 profils de personnalité de ce « tempérament » est celui de l’ESFP, surnommé l’interprète ou l’acteur.

Sa fonction dominante (celle qu’il maîtrise le mieux) est la Sensation Extravertie. Grâce à elle il vit particulièrement dans le présent (ayant du mal à prendre du recul et à se projeter). Il est naturellement très orienté vers l’action et cherche à agir sur le monde physique.

Comme ambassadeurs de ce profil, citons par exemple Leonardo Dicaprio, John F. Kennedy ou encore Bill Clinton.

3ème profil parmi les « artisans », l’ISTP est dit le « mécanicien », « le manuel ». Sa fonction de prédilection, celle avec laquelle il est particulièrement à l’aise, est la pensée introvertie. C’est cette dernière qui fait que parmi les « types » appartenant à cette famille c’est celui qui recherche le plus la logique des idées dans son monde intérieur.

Vladimir Poutine, l’acteur Tom Cruise, l’actrice Demi Moore ou le chanteur Jacques Dutronc sont considérés comme appartenant à cette famille.

Enfin, l’ESTP vient compléter la famille des « artisans de projets » se distinguant par ses deux fonctions naturelles majeures : la Sensation extravertie couplée à la Pensée introvertie pour prendre ses décisions.

De tous les profils « d’entrepreneurs », c’est sans doute celui qui a la plus grande démesure, la plus grande folie des grandeurs. Recherchant par nature l’action, ayant bien le sens du concret, il déménage ! Il ne s’encombre pas vraiment des conséquences de ses actes et a du mal à se projeter dans le futur.
Donald Trump, Madonna ou Alexandre Le Grand sont des exemples existants ou ayant existé représentatifs de ce type MBTI.

IMAGE 6

Conclusion :

A travers cet article nous avons pu voir qu’avant de rentrer dans le détail des 16 profils, il est possible de chercher à quelle grande famille de tempérament on appartient.

L’idée poursuivie n’est vraiment pas de mettre les gens dans des cases mais bien de distinguer certaines préférences de comportement.

Plusieurs avantages à cela, à commencer par une meilleure communication entre les individus et une plus grande tolérance à l’égard de comportements qui nous sembleraient « étranges ».

Quoi qu’il en soit, il est crucial de comprendre que chaque être à sa place dans la Société. Chaque individu a des points forts et des points faibles.

Il faut juste se dire qu’après tout : il faut de tout pour faire un monde !

Nicolas Galli
27 recommended
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.